30 décembre 2014

Actualités volcaniques: dernier point avant 2015 avec les volcans Shiveluch et Hunga Tonga-Hunga Ha'apai

Le changement d'année approche à grand pas et la journée de demain sera chargée en préparatifs divers et variés: il est donc temps de faire un dernier point (sauf événement volcanique exceptionnel d'ici là). Après le paroxysme surprise de l'Etna, la plupart des éruptions en cours restent plutôt stables. Certaines se déroulent sous un dynamisme plutôt explosif, d'autres sont surtout effusives mais les deux

28 décembre 2014

Le volcan Etna est en éruption (mis à jour, 29 décembre)

Et voilà pourquoi la frise chronologique que j'ai mise en ligne il y a quelques jours était ouverte: on ne sais jamais ce qu'il peut se passer.
L'Etna qui montrait depuis ce matin un trémor en très très légère hausse, nous gratifie d'une nouvelle éruption...mais dans les nuages malheureusement. Elle semble avoir commencé il y a 1 heure environ

27 décembre 2014

L'éruption du volcan Fogo pourrait être proche de la fin

C'est du moins ce qu'a expliqué dans les médias locaux un expert, João Fonseca, en charge de la surveillance volcanique et de la maintenance du matériel. D'après lui les signes d'activité en surface se font plus faibles chaque jour, conclusion à laquelle il arrive grâce à des mesures réalisées à partir de l'analyse de données satellites. Le débit éruptif s'affaiblit progressivement, mais cela n'a pas empêché le lobe nord de la

26 décembre 2014

La nouvelle morphologie du volcan Nishino-Shima

Ah! Je peux pas terminer l'année sans faire un dernier point sur l'éruption du Nishino-Shima.
C'était il y a déjà plus d'un an: une éruption sous-marine débutait au large de la petite île de Nishino-Shima, dans l’archipel des Izu-Bonin (plus précisément l'archipel d'Ogasawara, autre nom des îles  Bonin) territoire japonais qui s'étire au sud de Tokyo.
La faible épaisseur d'eau permet à l'activité de se dérouler dans le style "surtseyen" mais rapidement l'accumulation des cendres, blocs, bombes sous forme d'un cône coupe le contact de l'eau avec le magma libéré: l'activité devient strombolienne. Des coulées commencent alors à être émises et, au cours

25 décembre 2014

Les volcans en 2014: un bilan

Bien que l'année ne soit pas tout à fait terminée et qu'il puisse encore se produire des événements, j'ai souhaiter faire un petit rappel des principaux qui se sont égrenées tout au long de cette année.
J'ai volontairement décidé de ne mettre que les situations qui m'ont paru intéressantes car nouvelles, dramatiques ou surprenantes. 
La time-line ci-dessous ne reflètent donc pas de manière exhaustive toutes les éruptions qui ont

24 décembre 2014

Un point sur les éruptions du Fogo et du Kilauea

Fogo, Cap Vert, 2829m

Bien qu'il ne semble plus y avoir d'activité explosive significative sur la fissure, la lave coule toujours dans la Caldera de Cha et, via un système de tunnels, continue de lentement recouvrir les terres fertiles de ce microcosme Capverdien.

Dans la zone de Portela-Bangaeira des suintements (breakouts) ont continué d'avancer lentement, continuant ainsi d'élargir le champ de lave. Les dernières maisons de la zone de Bangaeira, situées au plus près de la paroi de la caldera,

22 décembre 2014

Volcan Villarica: des signes tangibles d'une activité

Cela fait maintenant une petite quinzaine de jours que le POVI ("Proyecto de Observacion del Villarica") a commencé à faire savoir que le Villarica était entré dans une phase sensiblement plus active que ces 2 dernières années.
Une rapide remise en contexte s'impose, toujours dans le but de mieux comprendre ce qui se passe actuellement.

Le Villarica, l'un des plus beaux stratovolcans du monde (membre du Top 10 des plus réguliers et archétypaux dont je parlais dans un post précédent) est

21 décembre 2014

Volcan Fogo: la coulée poursuit son travail de destruction

La situation dans la Caldera de Cha ne s'améliore pas. La lave s'écoule toujours plutôt à débit modéré, quoi que visiblement en hausse depuis hier, depuis la base des cônes édifiés entre fin novembre et début décembre puis s'étale sur le plancher de la caldera. Le front le plus

Les infos du jour: Shiveluch, Daikoku, Popocatepetl, Gamalama

Voici venu le temps des fêtes de fin d'années et des rendez-vous familiaux. Le blog continuera d'être alimenté, comme l'an passé et l'ACTIV la décennie avant-lui, afin de vous tenir informés des événements principaux. Cela dépendra des connexions auxquelles j'aurais accès, et du temps que je pourrais libérer bien entendu (et de l'état dans lequel mon foie se trouvera aussi à dire vrai).

Mais en tout cas je tiens à vous souhaiter, à toutes et  tous, d’excellentes fêtes.

Shiveluch, Russie, 3283m

Une nouvelle activité explosive a animé le dôme actif du Shiveluch la nuit

19 décembre 2014

Eruption du volcan Gamalama

Le Gamalama, volcan historiquement très actif des Moluques, est entré en éruption dans la nuit de jeudi à vendredi, à  22h41 (Heure locale).
L'activité explosive, relativement intense a alimenté tout au long de la journée un panache plutôt bien chargé cendres, mais rapidement dévié par le vent (faible inertie). Sa trajectoire initiale l'a porté vers l'est: il a donc abondamment arrosé de cendres plusieurs zones habitées et obligé la fermeture de

18 décembre 2014

Fogo, Shiveluch, Aso, Sinabung, Bardarbunga : des éruptions différentes et plutôt stables

Fogo, Cap Vert, 2829m

Alors que le Fogo, après savoir fait une brève (et "décalée"*) apparition dans les informations internationales, semble retomber dans l'oubli médiatique, l'un des lobes de lave qui était encore actifs en début de semaine à continué de progresser dans la zone de Portela-Bangaeira. Le site Fogo News indique que, malgré une progression lente signe d'une alimentation modeste, l'un des lobes a poursuivit

17 décembre 2014

Chèr(e)s lectrices-lecteurs de Lyon et sa périphérie

J'ai reçu aujourd'hui l'information comme quoi il se tient une conférence sur la situation au Fogo, ce soir, à 18h30. Elle sera menée par Pauline Texier Fernandes Teixeira, enseignante-chercheuse en Géographie sur l'île de Fogo. Elle est l'auteur principale d'un article co-écrit avec d'autres chercheurs

16 décembre 2014

Le volcan Tokachidake passe en alerte 2

Le Japon est au centre de toutes les attentions depuis le mois de septembre et la catastrophe de l'Ontake.
Il faut dire qu'il y a de quoi: l'archipel compte depuis aujourd'hui pas moins de 14 édifices en état d'alerte, dont deux en éruption permanente depuis plus d'un an (Aira-Sakurajiama, et Nishino-Shima) et au moins 1 (Suwanose-Jima) en activité plus discontinue. Cela représente entre 9 et 10% des volcans de

Volcan Kilauea: la coulée de lave "du 27 juin" redevient menaçante pour Pahoa

Le lobe de lave qui a prit naissance le 29 ou 30 novembre le long du bord nord du champ de lave qui avait pénétré dans Pahoa, continue de progresser rapidement à travers la forêt. Sa vitesse varie mais a été,en moyenne, de 260 m par jour ces derniers jours. Elle continue de suivre la ligne de plus grande pente, tracée par les volcanologues de l'HVO en tiretés bleus sur les cartes, qui la conduirait (si elle

Le volcan Lopevi passe en alerte niveau 1

Le Geohazard a signalé dans un bulletin émis aujourd'hui que la sismicité sur l'édifice a changé depuis début décembre et augmenté de façon très importante. Outre la notification du changement d'alerte, les volcanologues indiquent que le volcans est peut-être dans une phase éruptive. Sur les données satellites, rien ne suggère que cela ait été le cas au moins jusqu'à hier, à moins qu'il ne s'agisse d'une

15 décembre 2014

Emission de cendres sur le volcan Nevado del Ruiz

Cela fait déjà plusieurs jours que les volcanologues du SGC (Service Géologique Colombien) surveillent de près le géant qui fut à l'origine de la catastrophe d'Armero en 1985. En effet il montre, depuis le 03 décembre 16h50 (heure locale), une hausse importante de son activité sismique, qui a déjà connu au moins deux chocs importants, une secousse d'origine volcano-tectonique d'une magnitude 3.4

14 décembre 2014

L'activité du volcan Fogo stagne (mise à jour 15 décembre)

Cela fait maintenant 5 jours que la coulée qui a rayé de la carte les villages de Portela et Bangaeira s'est arrêtée. Elle n'a pour le moment pas repris sa course, l'effusion qui se produisait à la base de la fissure éruptive étant vraisemblablement stoppée. Une cartographie publiée aujourd'hui fait le point sur l'extension du champ de lave au 12 décembre. On peut voir clairement que le front nord n'a

13 décembre 2014

Le volcan Azuma passe en alerte 2: faisons connaissance avec lui

L'Azuma, ou Azumayama, est un édifice dont les éruptions les plus anciennes remontent à environ 1 500 000 ans. Il est situé dans la préfecture de Fukushima, qui se trouve être aussi la ville voisine la plus importante puisque son centre ne se trouve qu'à une vingtaine de kilomètres de l'édifice. Il est aussi le voisin d'un autre volcan connu des volcanologues: le Bandai (ou Bandai San) qui fut à la source d'un événement volcanique majeure: l'effondrement, en 1888, de tout le versant nord du volcan, sans la

11 décembre 2014

Le point du jour: éruptions des volcans Fogo, Bardarbunga, Kilauea,Sinabung (mis à jour)

Fogo, Cap Vert, 2829m

Maintenant que l'éruption a finit de passer à travers les villages de Portela et Bangaeira (respectivement 90 et 76% d'infrastructures détruites) et obligé les autorités à évacuer l'ensemble de la caldera, les images de l'activité même se font rares: impossible, sans rapports volcanologiques fournis et images de savoir ce qui se passe de manière claire. Comment se déroule l'activité sur la fissure? Comment s'organise le champ de lave ? Quel est le débit des coulées? Comment évoluent les différents paramètres de la sismicité (RSAM, sismicité volcano-tectonique, etc).
D'un point de vue purement scientifique, ou technique si vous préférez, les dernières informations que j'ai vu passer, via l'INVOLCAN et le GEOVOL, précisent que des mesures de la quantité de SO2 émis

9 décembre 2014

Une actu toute de cendres vêtue: Turrialba et Aso

On entend parler beaucoup de la lave sous forme de coulées, qui dominent pas mal l'actualité de ce blog depuis quelques semaines, et à juste raison, mais il ne faut pas oublier qu'elle revêt aussi régulièrement sa robe de cendres.

Turrialba, Costa-Rica, 3340m

Une nouvelle émission de cendres a eu lieu la nuit dernière sur le volcan, juste avant 21h15 (heure locale, 03h15 TU ou GMT). En pleine nuit, par mauvais temps, il n'y a pas bien sûr de de photos de

8 décembre 2014

Volcan Fogo: après Portela, c'est Bangaeira qui disparait sous la coulée (mis à jour 09 décembre, 16h47)

Avec deux villages disparus, une économie locale dévastée, plus de 1700 personnes (recensement de 2010) déplacées, c'est la crise volcanique la plus grave depuis le début du 21ème siècle: en l'espace de 15 jours seulement, c'est plus d'un siècle et demie d'histoire qui a littéralement été effacé sur l'île de

7 décembre 2014

Fogo: Portela a disparu; Aso: l'éruption reste importante (mise à jour 18h08)

J'ai peu de temps ces week-ends pour rédiger de longs posts mais voilà les événements qui me paraissent essentiels.


Fogo, Cap Vert, 2829m

L'activité reste intense et essentiellement effusive dans la caldera. La nouvelle coulée qui a pris naissance vendredi a progressé rapidement et, en arrivant par

5 décembre 2014

L' éruption du volcan Bardarbunga reste intense mais a tendance à diminuer

C'est l'une des conclusions apportées suite à l'analyse plus approfondie des données récoltées depuis le départ de l'éruption. La subsidence (lente affaissement) de la caldera, marquée par la déformation du glacier qui la remplit est passée d'une moyenne de 80 cm/jour à environ 25 cm/jour. La sismicité de

4 décembre 2014

Le volcan Piton de la Fournaise en niveau "Vigilance"

La préfecture de la Réunion a décidé aujourd'hui de décréter le passage en vigilance suite à une réunion avec les volcanologues de l'Observatoire (OVPF). Ces derniers ont relevé depuis le 03 décembre une hausse de la sismicité et des déformations à la base du Piton qui sont compatibles avec la mise en place de magma. Par ailleurs les appareils de mesures ont permis aux volcanologues de

3 décembre 2014

L'activité du volcan Fogo continue de faire des dégâts (mis à jour 05 décembre)

L'activité effusive se poursuit toujours. La coulée nord a déjà consommé environ la moitié du village de Portela avec, très symbolique, la disparition de l'école du village mardi 02 décembre matin, après qu'elle ait connu une accélération de sa progression à près de 10 mètres par heure. Aujourd'hui, elle avance toujours mais beaucoup plus lentement, à environ 1m par heure. Les risques que le village disparaisse totalement restent élevés car, maintenant que le front de la coulée est parvenu à la paroi d

Spéciale amérique latine avec un point sur l'activité des volcans Fuego, Copahue, Reventador (mis à jour 05 décembre)

Reventador, Equateur, 3562 m

L'activité du Reventador continue d'être décrite par l'IGEPN comme modérée mais elle n'en demeure pas moins bien présente. Passons en revue ses principales caractéristiques pour ces dernières semaines.

Les images délivrées par les webcams ont, durant le mois de novembre, permis de constater que le sommet du cône actif a continué d'être le siège d'une activité explosive à l'origine de quelques panaches de cendres quasi-quotidiens. 
La fréquence et l'importance des explosions ont visiblement été variables: comme pour toute activité éruptive, il n'existe pas de parfaite stabilité dans le temps et on assiste  toujours à des phases plus

1 décembre 2014

Un point sur la situation de quelques volcans (mis à jour 02 décembre 2014)

Kilauea, Etats-Unis, 1222 m

L'activité effusive se poursuit. Après l’ouverture d'un nouvel évent non loin du Pu'u O'o qui avait arrêté net la progression de la coulée du 27 juin aux portes de Pahoa, la lave a continué de couler mais a visiblement pu ré-imprunter le système de fissures de la rift-zone. Au 19 novembre la lave se trouvait au niveau d'un ancien site d'exploitation géothermique, sorte de vaste zone déboisée située un peu à

30 novembre 2014

Volcan Fogo: l'éruption change de style, la Maison du Parc Naturel a disparu (mis à jour 02 décembre; 08h49)

Les informations, précieuses, du site Fogonews, ont permis de prendre connaissance de l’installation de matériel de surveillance supplémentaire. Il s'agit avant tout de l’équipement de base de la surveillance: sismomètres et GPS, indispensables pour surveiller toute activité dans la croûte et le manteau

28 novembre 2014

Un point sur la situation au Nyamuragira

Depuis le début du mois de novembre le MODVOLC relève une nombre important de signaux thermiques dans la caldera sommitale du Nyamuragira, voisin du Nyiragongo, près de Goma (République Démocratique du Congo). Cette recrudescence pourrait être le signe du retour, dans le cratère nord de la caldera d'un lac de lave après l'activité qu'à connu le volcan en juillet-août (et probablement largement plus tôt, dès 2012*). "Retour" si tant est qu'il ait jamais vraiment disparu entre

27 novembre 2014

Un point sur l'activité des volcans Bardarbunga et Fogo (mis à jour 29 novembre 2014, 08h27)

Bardarbunga, Islande, 2000 m

L'activité effusive au Bardarbunga se poursuit mais depuis environ une semaine elle semble moins stable. En effet les volcanologues sur le terrain ont constaté que la lave, bien que sortant de manière continue par l'exutoire qui éventre la pointe nord des spatter-remparts, ne le fait plus de manière aussi stable, mais parfois par à coups. Les volcanologues décrivaient le 20 novembre que toutes les 10 à 15 minutes une explosion (arrivée d'une bulle ou d'un train de bulles) dans le lac était suivi par un

25 novembre 2014

Aso: l'activité du volcan a augmenté (mis à jour 27 novembre 2014 09h33)

Le VAAC de Tokyo a commencé d'émettre ce matin vers 01h d(TU) une série de bulletins indiquant que l'Aso produisait des cendres.
Le volcan est depuis mois le siège d'une activité dont l'intensité varie mais depuis le 30 août de cette année il a été mis en alerte niveau 2 (jaune) par le Japan Meteorological Agency (JMA), en raison d'un comportant plus instable. En 2013 le lac d'acide avait finit par complètement s'évaporer après

Eruption du volcan Fogo: le village de Portela directement menacé (mis à jour 26 novembre 21h09)

La situation semble vraiment compliquée dans la Caldera de Chã. Les journaux locaux décrivent une activité accrue en cours de journée hier et des coulées de lave bien alimentées. Au moins un front progresse d'environ 12 m à l'heure, et il y a trois fronts actifs de décrits.
Le front nord, le plus important, longe en fait la coulée de 1995 qui était partie plein ouest jusqu'au pied du rempart de la caldera puis avait bifurqué vers le nord en s'arrêtant non loin du village. La place étant occupée, la nouvelle coulée suit logiquement une trajectoire plus directe ce qui explique que la menace ait été importante rapidement pour ce village, dès le second jour d'éruption. Sa situation

Un point sur l'activité des volcans Shishaldin, Sheveluch et Zhupanovsky

Shishaldin, Etats-Unis, 2857 m

L'Alaska Volcano Observatory a constaté que l'activité sur le volcan a connu un épisode de nette hausse hier, avec une augmentation assez forte de l'amplitude du trémor lié à l'éruption. Les MODIS, lors de leur passage au-dessus de la zone hier, ont pu détecter un signal

23 novembre 2014

Eruption en cours sur le volcan Fogo (Cap Vert) (mis à jour 24 novembre 21h35)

Le VAAC de Toulouse indique qu'une activité éruptive a démarré aujourd’hui à 11h00 TU (10h0 heure locale) sur l'île-volcan de Fogo, dans l'archipel du Cap Vert. Il a en conséquence élevé le niveau d'alerte aviation au rouge.
L'activité en cours n'est pas encore caractérisée mais généralement les éruption sur ce volcan sont plutôt stromboliennes avec:
- une phase explosive qui se produit au niveau de l'évent et construit un cône
- une phase effusive qui alimente une ou des coulés en parallèle

Nous verrons au fur et à mesure de l'arrivée des informations comment se

22 novembre 2014

Forte explosion sur le volcan Colima

L'activité sur le stratocone du Fuego de Colima a connu un pic hier avec la mise en place d'un imposant panache de cendres.
Cette activité, éclaire (une seule explosion à priori), s'est produite à 12h29 (heure locale).
L'activité sur ce volcan est, depuis la reprise en 2013, essentiellement effusive/extrusive*. En septembre de cette année le volcan avait semblé

21 novembre 2014

Petite nouveauté au volcan Cerro Negro de Mayasquer

Volcan qui a été renommé il y a peu par le Global Volcanism Program Chiles-Cerro Negro, qui sera donc dorénavant aussi la dénomination que j'utiliserais sur ce blog pour parler de ce volcan.

Un bulletin spécial édité par le SGC ("Service Géologique de Colombie", à ne pas confondre avec le poste de Commandement de Stargate !-)) hier indique que la crise sismique qui a débuté l'an dernier est toujours en cours. Plus précisément, le pic de sismicité qui a débuté le 29 septembre se poursuit et

Un point d'actu sur les volcans Sinarka, Stromboli et Ambrym

Sinarka, Russie, 934m

Le SVERT a élevé le niveau d'alerte au jaune le 12 novembre. Des émissions de gaz plus importantes, formant un panache continu et long de plusieurs dizaines de kilomètres, ont été détectés sur les données satellites. C'est en effet le seul moyen de suivre l'activité sur ce volcan, comme pour nombre de ses voisins de l'archipel des Kouriles, qui ne sont pas monitorés au sol.

Le bulletin de la Smithonian Institution, élaboré à partir des données transmises par les (ou récupérées  sur les)

18 novembre 2014

Les actus du jour: Bardarbunga, Copahue, Shiveluch, Kilauea

Bardarbunga, Islande, 2000m

Que dire sans être répétitif? Les bulletins émis par les volcanologues Islandais se suivent et se ressemblent, à l'image de l'activité au quotidien sur le volcan.
Quelques différences sont à noter tout de même depuis peu.
Dans le bulletin en date du 14 novembre les volcanologues notaient une baisse du nombre de séismes de magnitude supérieure à 5. Deux se sont fait malgré tout particulièrement remarquer ces deniers jours

16 novembre 2014

Le volcan Pavlof est passé en alerte maximale (mis à jour 18h24)

L'Alaska Volcano Observatory a décidé d'élever hier les niveaux d'alerte à leur maximum, à savoir le rouge pour l'aviation et "Warning" ("danger") pour le niveau d'alerte volcanique.
L'activité sismique n'a cessé de croître et d'importantes émissions de cendres ont été observées à la fois sur les images satellites et par des pilotes d'avions. L'altitude atteinte par les cendres a d'abords été estimée à 7.5 km environ puis a été réévaluée à la hausse, à environ 9 km. La couverture nuageuse qui a

14 novembre 2014

Situations instables sur les volcans Pacaya et Turrialba

Pacaya, Guatemala, 2552 m

Depuis le début de la semaine l'INSIVUMEH indique que l'écifice montre des changements de son activité. La sismicité a subit quelques modifications vers le 10 novembre et le panache en surface s'est fait plus dense. Certains bulletins ont même évoqué la possible présence de cendres dans le panache,

Le point sur la situation des volcans Kilauea et Sinabung

Kilauea, Etats-Unis, 1222 m

L'effusion se poursuit et continue d'alimenter la "coulée du 27 juin" qui part du Pu'u O'o et arrive 20 km plus loin, aux portes de Pahoa, où la première maison à brûlé lundi. Pour le moment c'est, heureusement, encore le seul bâtiment d'habitation a avoir disparu mais d'autres bâtiments sont

13 novembre 2014

Le volcan Pavlof est en éruption (mis à jour 14 novembre 2014)

L'Alaska Volcano Observatory a élevé les niveaux d'alerte de deux crans cette nuit suite au déclenchement rapide d'une nouvelle phase éruptive. C'est à partir de 12h00 (heure locale) environ que les sismomètres ont commencé à détecter une hausse importante du trémor. Celle-ci a été suivi par le déclenchement de l'activité éruptive à proprement parler vers 16h50 (heure locale), moment où les

12 novembre 2014

Un point sur la situation du volcan Bardarbunga

Pour cause de suivi en direct de l'"acomètissage" de Philae je n'ai pas encore rédigé de post aujourd'hui mais, franchement, ça valait le coup!
Je reviens sur un sujet plus Terre à Terre.
"Stabilité" reste le maître mot de l'éruption depuis plusieurs semaines. En tout cas stabilité dans la situation globale puisque:

11 novembre 2014

Volcan Kilauea: la première maison a brûlé

Il ne faut dormir que d'un oeil face à une coulée Pahoehoe, et les hawaïens le savent très bien. Car tandis que le front qui s'est arrêté à environ 150 m de la route qui passe par Pahoa est maintenant complètement figé, la lave a continué de progresser depuis le Pu'u' O'o jusqu'aux portes du village par

10 novembre 2014

Triple éruption sur le volcan Monowai en octobre

Les volcanologues du GeoNET ont indiqué avoir repéré en effet au moins trois épisodes d'activité éruptive en octobre 2014 sur ce volcan sous-marin, l'un des nombreux volcans actifs de l'archipel des Tonga-Kermadec.

Localisation de l'archipel des Tonga-Kermadec
Archipel des Tonga-Kermadec, une zone où le volcanisme est important.


Mais politesse oblige: on fait d'abord connaissance

Comme tous les volcans sous-marins le Monowai est peu accessible et, de fait, ce qu'en savent les

8 novembre 2014

Le dôme n°53 du volcan Popocatepetl

L'activité du Popocatepetl, qui domine les villes de Mexico et Puebla, a connu un regain sensible ces deux dernières semaines, regain qu'il est toutefois difficile de quantifier avec précision mais qui semble limité. Le niveau d'alerte n'a d'ailleurs pas changé et est resté tout du long au jaune-2.
L'activité de cet édifice est, depuis la fin de ses deux épisodes intenses de mai et juillet 2013, revenu a

Le volcan Zhupanovsky repasse en alerte orange (mis à jour 09 novembre)

Deux jours: c'est le temps qu'aura tenu le niveau d'alerte jaune, déclaré par le KVERT le 06 novembre après plusieurs semaines de calme sur l'édifice. Plus aucune activité explosive n'y avait en effet été enregistrée depuis le 11 octobre d'après les volcanologues Russes.
Mais ce dernier a de nouveau manifesté de l'activité cette nuit avec l'émission, d'après le bulletin

5 novembre 2014

Un point sur l'activité des volcans Santiaguito (Santa Maria), Kilauea, Bardarbunga (Bárðarbunga) et Sinabung (mis à jour 20h07)

Santa Maria/Santiaguito, Guatemala, 3772 m

Les derniers rapports de l'INSIVUMEH font état du retour d'une véritable activité explosive au sommet du Caliente, après plusieurs mois de calme, seulement ponctués de quelques exhalaisons. Les volcanologues ont pu observer au moins 3 explosions par jour en moyenne ces derniers jours (mais sans savoir à partir de quel moment cette phase é débuté, bien que ce la soit récent). Cela en fait une

3 novembre 2014

La lave coule sur les volcans Ibu et Stromboli

Ibu, Indonésie, 1325 m

De nouvelles images ASTER permettent de faire une comparaison avec celles présentées dans le post du mois d'octobre dernier.
La longueur estimée de la coulée était alors d'environ 1480 m, mais il est clair, en mettant deux images côte à côte, que son front a continué de progresser depuis.

L'image de gauche a été prise le 05 septembre 2014, celle de droite, le 23 octobre, la ligne blanche

1 novembre 2014

Le volcan Piton de la Fournaise passe en niveau "vigilance"

Les volcanologues de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) ont détecté une sismicité croissance depuis quelques jours. Le bulletin ne mentionne aucun autre aspect technique (déformation, émissions de CO2 par le

31 octobre 2014

Volcan Kilauea: la lave arrive toujours à Pahoa et élargit le champ de coulée (mis à jour 01 novembre)

La journée du 30 octobre marque un petit tournant dans l'évolution de la situation qui, ces derniers jours, avait été assez linéaire: la lave progressait en effet dans la zone de Pahoa par le biais d'un front principal particulièrement actif, suivi à l'arrière de quelques suintement .
En effet depuis la matinée du 30 octobre le front principal n'a pas connu de progression significative et reste pour le moment sans activité notable, au milieu de la propriété qu'il était en train de traverser. Les propriétaires ont d'ailleurs tenter de sauver le maximum de leurs possessions en érigeant de

30 octobre 2014

Volcan Turrialba: activité explosive assez importante cette nuit (mis à jour 04 novembre)

Avant tout: merci à Alain Thieriot de m'avoir informé de cette activité :-)

Car oui, une activité explosive, visiblement assez importante s'est déroulée dans la nuit, à 23h40 (heure locale) ce qui explique que les réseaux sociaux ne soient pas envahis d'images de l'événement. L'événement, qui semble à priori avoir duré environ 45 minutes, a été accompagné d'une sismicité

Quelques infos des volcans Stromboli, Etna, Shishaldin, Copahue, Cerro Negro de Mayasquer et Sinabung

Stromboli, Italie, 926 m

L'activité effusive est restée importante depuis le précédent post, le 01 octobre dernier. La lave, émise par la petite fissure éruptive ouverte à 650 m d'altitude au pieds du cône nord-est, a réussit à sortir de la petite plate-forme tantôt au nord, tantôt au sud, tantôt au centre. 
Cependant il semble qu'il n'y ait plus du tout d'activité effusive depuis le 28 octobre, et ce pour la première fois depuis le départ de cette phase d'abondante effusion, début août.
Il est arrivé à plusieurs reprises que l'activité ait paru s'arrêter, car plus aucune coulée n'était visible.

28 octobre 2014

Un point sur l'activité du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga)

Une dizaine de jours après mon précédent post le concernant il est temps de faire un point sur la situation en Islande.
Mais inutile de faire mystère: globalement, la dynamique de l'éruption reste stable.

La caldera sommitale du Bardarbunga continue de s'affaisser à un taux moyen de 50 cm par jour, même si ça varie à l'échelle de quelques heures. Des mesures effectuées le 24 octobre ont permis de

Volcan Kilauea: la lave arrive dans les premières propriétés de Pahoa (mis à jour 30 octobre)

La situation devient de plus en plus claire pour certains résidents du village de Pahoa, qui ont continué d'empaqueter leurs affaires à l'approche de la lave. Celle-ci est arrivée hier, un peu avant 11h du matin (heure locale) à moins de 100m de la première propriété qui se trouve sur son passage, une

25 octobre 2014

Volcan Kilauea: la lave a coupé la route d'Apa'a et entre donc officiellement dans la ville de Pahoa (mis à jour 27 octobre 09h37)

Après avoir connu un gros coup d'accélérateur jeudi, la lave a progressé rapidement vendredi en créant deux lobes. Le plus rapide des deux, étroit et bien canalisé, a avancé à la vitesse d'environ 10 m/heure et ne se trouvait, d'après le rapport de l'observatoire en date du 24 octobre, qu'à 135 m de la route en début d'après-midi. Les projections donnaient alors un contact en seconde moitié de

Un point sur la situation au volcan Cerro Negro de Mayasquer

La zone reste le siège d'une sismicité intense avec des secousses, assez nombreuses, d'une magnitude supérieure à 3. Les équipes scientifiques, collaboration entre le SGC colombien et l'IGEPN Equatorien, ont décidé de renforcer encore leurs moyens de surveillance en installant 9 nouveaux sismomètres installés dans une rayon de 50 km de l'édifice, ce qui permettra

24 octobre 2014

Volcan Kilauea: la lave est aux portes de Paoha

Voilà plus d'une dizaine de jours que je n'ai pas fait le point sur cette situation, qui a peu évolué mais n'est pas restée complètement statique.

Depuis la dernière fois donc la coulée a connu plusieurs jours de relative stagnation, qui débuté le 13 ou 14 octobre. La lave n'a toutefois jamais cessé d'arriver depuis sa source au Pu'u O'o car, en arrière du front devenu immobile, quelques lobes de lave ont émergé de chaque côté de la coulée ce qui a contribué à l'élargir pendant plusieurs jours. Un lobe en particulier a émergé du côté sud vers le 17 octobre un peu en arrière du front immobilisé. Se dirigeant vers l'est-sud-est à 80m/jour il a finit par

22 octobre 2014

Un mécanisme inattendu serait à l'origine du volcanisme du Newer Volcanic Province

J'avais consacré il y a quelques mois un article sur la zone volcanique de Newer, car de nouveaux édifices y avaient été identifiés. Dans cet article je rappelais que l'hypothèse retenue qui permettait d'expliquer ce volcanisme était une sorte de zone anormalement chaude dans le manteau qui aurait persisté depuis la séparation du supercontinent Gondwana, dont l'Australie est un fragment: une sorte de point chaud mineur persistant. C'est le mécanisme de ce "point chaud" qui est maintenant précisé

21 octobre 2014

Le volcan Cerro Negro de Mayasquer passe en alerte orange (mise à jour 23 octobre)

C'est un peu la situation qui, actuellement, sert de contre-exemple à ce qui s'est passé au Ontake: une crise sismique importante a commencé début 2013, sur la zone des cônes siamois Chiles et Cerro Negro, qui forment le massif volcanique du Cerro Negro de Mayasquer à la frontière Equateur-Colombie , mais pour le moment aucune activité n'a été observée en surface. Cette sismicité n'a révélé

20 octobre 2014

Eruption du volcan Fuji: une simulation d'évacuation de grande ampleur vient d'être réalisée

C'est un test qui était prévu de longue date (au moins 3 ans) mais qui s'est déroulé dans une atmosphère particulièrement sérieuse suite au drame de l'éruption du Ontake, seulement situé à 120 km.


Le scénario éruptif retenu pour cette simulation fut l'ouverture, dimanche à 11 heure du matin, d'un évent éruptif à 2000m d'altitude, soit plus bas que l'évent ouvert en 1707, avec production d'un panache de cendres de 20 km et des

Un point sur l' éruption du volcan Sinabung

L'activité extrusive se poursuit et continue de se manifester par la descente d'écoulements pyroclastiques.
Cependant l'activité s'est un peu calmée ces derniers jours, la fréquence et le volume des écoulements étant un peu moins importants ce qui suggère une baisse du débit de l'extrusion.
Lorsqu'ils se produisent c'est avant tout en longeant le bord sud de la coulée visqueuse mise en place durant le 1er semestre 2014, très peu en longeant son versant nord. Il continuent donc de s'écouler avant tout en direction du sud-est et de

19 octobre 2014

Un rapide point sur l'éruption du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) - mis à jour 20 octobre 2014

D'après les données indirectes l'activité semble se maintenir à un niveau tout à fait similaire à celui de ces dernières semaines. La caldera s'affaisse toujours à un rythme d'une cinquantaine de centimètres/jour et le volume déplacé a été estimé il y a quelques jours à 0.75 km3 par les volcanologues Islandais. La sismicité reste surtout importante à ce niveau, avec notamment une secousse de magnitude 5.4 hier (sans affaissement de la caldera associé). Du côté de la fissure, la sismicité reste très faible.
Du côté champ de coulées, dans la plaine d'Holuhraun, la dernière cartographie réalisée grâce à de l'imagerie radar, dont je rappelle qu'elle est basée sur l'émission et la réception d'ondes radar pour

17 octobre 2014

La coulée de lave du Santiaguito (volcan Santa Maria) s'est divisée

Comme souvent, petit rappel historique de ce qui s'est passé, histoire de recontextualiser le post.
Le Santiaguito est un volcan un peu particulier: il s'agit avant tout d'un agglomérat de dômes de laves (on parle de "complexe de dômes") qui,  depuis 1922, se sont construits les uns à côté des autres dans une vaste (et très impressionnante) zone d'effondrement du volcan Santa Maria, qui a perdu brutalement son versant sud-sud-ouest en 1092 lors d'une très puissante éruption plinienne (des

16 octobre 2014

Les coulées de lave du volcan Chirpoi

Le Chirpoi est une île volcanique dont l'histoire est relativement peu connue, du fait de sa position isolée au centre de l'archipel des îles Kouriles.
C'est un volcan de morphologie complexe, constitué d'au moins 6 édifices superposés, et partiellement submergés. L'île Chirpoi même, celle qui est marquée sur les cartes, n'est qu'une partie de ce système volcanique, qui englobe aussi en réalité l'île voisine de Brat Chirpoev.
L'île de Chirpoi constitue, sur ce complexe volcanique, la seule partie historiquement active avec deux zones

14 octobre 2014

Explosion phréatique importante sur le volcan Poàs

Depuis l'explosion (imprévisible, pour mémoire) de l'Ontake, l'activité phréatique est arrivée sur le devant de la scène. Depuis, plusieurs activité similaires (mais pas forcément aussi intenses et surtout sans décès) se sont produites, illustrant ce que les volcanologues savent déjà: ce n'est pas rare.
Et ce fut encore le cas hier sur l'un des volcans:
- où ce type de manifestation volcanique est la plus fréquente en ce moment

13 octobre 2014

Un point sur l'activité du volcan Bardarbunga


L'éruption ne semble pas faiblir particulièrement en terme de débit éruptif. Après plusieurs jours de mauvais temps, qui a empêché de voir la progression du champ de lave, des images relativement dégagées ce matin permettent de constater qu'un front actif visiblement assez vaste se déplace à nouveau en direction du nord ("front nord"). On peut voir aussi qu'un chenal de coulée active est toujours actif en direction de l'est

12 octobre 2014

La coulée de lave du volcan Mayon

En voilà un qui s'était fait discret suite au coup de frayeur médiatique qui avait accompagné les manifestations apparues à son sommet le 12 août suite à la découverte surprise d'un dôme. Depuis lors le volcan, qui avait commencé à produire des avalanches incandescentes, était passé en alerte 3...puis plus rien: tous les bulletins du PHIVOLCS font état d'une situation stable, toujours marquée par le fait que le volcan reste légèrement "gonflé" par rapport à son profil normal, et plus aucun

11 octobre 2014

Volcan Copahue: de l'incandescence est maintenant présente (mis à jour 12 octobre, 16h38)

Ce post sera court, un peu comme une mise à jour un peu tardive du post précédent concernant l'activité phréatique en cours depuis quelques jours.

Cette activité se poursuit actuellement avec une intensité relativement stable. Hier matin toutefois l'émission de vapeur et cendres était assez importante et dense: il peut s'agir là autant de l'expression réèlle d'une activité un peu plus forte, ou de conditions atmosphériques favorisant la condensation des

La coulée de lave du volcan Ibu

L'an dernier je vous relatais l'évolution de l'activité sur ce volcan méconnu. Une activité éruptive extrusive discrète, qui a débuté en décembre 1998 et se poursuit actuellement.
Depuis 1998 cette extrusion a progressivement comblé le cratère interne jusqu'à commencer à déborder, peut-être en novembre 2012.

Puis l'éruption a continué, tranquillement, à faire son bonhomme de chemin. Et forcément, quand ça

10 octobre 2014

Merci !!! :-)

Oui, un grand et chaleureux merci à vous toutes et à vous tous, lectrices et lecteurs de ce blog.

Lancé le 05 mai 2013 pour compléter et optimiser le travail d’informations quotidiennes que je produit (gratuitement) depuis le lancement du site de l'ACTIV (Association pour la Connaissance et la Transmission de l 'Information en Volcanologie) en 2005, je ne m'attendais pas à ce qu'il rencontre le succès qu'il connait.

Deux compteurs différents me donnent ainsi des chiffres que je ne pensais pas atteindre avant 3 à 5 ans d'après mes projections:
- l'outil de statistiques intégré à Blogger m'indique que la barre des 500 000 pages vues a été franchie fin septembre-début octobre.
- Google Analytics, quand à lui, m'indique que le blog a franchi hier la barre des 1 000 000 de pages vues depuis le lancement....un chiffre que j'ai du mal à réaliser pour tout vous dire.

Ma plus grande surprise: ce blog est largement sorti du cercle des volcanophiles, ce qui était l'objectif principal, et pour moi le plus difficile à réaliser.

Mon autre surprise est de constater que le blog est lu, certes en majorité par un lectorat francophone, mais avec un pourcentage non négligeable de lecteurs étrangers, américains, du sud,centre et nord, d'Asie ou de Russie. Mais aussi Européens bien sûr, avec l'Allemagne et la Belgique où je sais qu'il y a quelques lecteurs très fidèles, l'Espagne et l'Italie.

Pour l'attention que vous portez à cet outils d'information qu'est le Blog Culture Volcan, et la fidélité dont vous faites preuve à son encontre, je vous remercie chaleureusement.

L'image du jour: image radar de l'éruption du volcan Bardarbunga dans la plaine d'Holuhraun

Elle a été publiée hier sur le site de l'IMO et montre par le détail la zone de l'éruption et ses principaux acteurs:
- fissure éruptive
- coulées actives et inactives

9 octobre 2014

Volcan Nishino-Shima: l'ancienne île a disparu..sous la nouvelle

Je vous relate depuis ses premières heures le développement de cette éruption qui a la particularité d'être l'une des très rares à avoir débuté sous l'eau (activité phréatomagmatique dite "surtseyenne") et de se poursuivre en dehors. 
Depuis le début de cette éruption je vous informe des différentes étapes qui accompagnent l'évolution de l'activité et de la morphologie de l'île avec des moments clé comme l'émergence d'une nouvelle île,

Le point sur l'activité des volcans Sinabung, Semeru, Kilauea, Bardarbunga (Bárðarbunga) et Etna (Mis à jour)

Sinabung, Indonésie, 2460m

Je vous rapportais il y a quelques jours que l'activité de ce volcan, en éruption ininterrompue depuis septembre 2013, reprenait un peu de vigueur. L'activité semble même avoir bien augmenté depuis hier car elle produit maintenant plusieurs écoulements pyroclastiques assez importants chaque jour. Une situation assez similaire, en terme d'intensité éruptive, que celle du début d'année. Les écoulements partent essentiellement vers le

7 octobre 2014

Emissions de cendres sur le volcan Copahue

Le Copahue, massif volcanique du "centre-sud"-chili, a entamé le 04 octobre au soir (nuit du 04 au 05 pour nous) une nouvelle phase d'activité volcanique. Elle se présente sous la forme d'émissions de cendres relativement continues pendant plusieurs heures à partir du cratère actif (El Agrio), le tout accompagné d'une sismicité assez faible, à dire vrai pas tellement différente de ce que connait l'édifice depuis de nombreux mois. Ces phases d'émissions de cendres sont entrecoupées par des phases de dégazage.

5 octobre 2014

Le point sur l'activité des volcans Kilauea, Sinabung, Bardarbunga, Ontake, et Piton de la Fournaise

Piton de la Fournaise, France, 2631 m

L'OVPF a mis en ligne aujourd'hui un rapport complet sur l'éruption qu'à connu le volcan fin juin dernier. Pour le détail je vous laisse consulter le rapport directement sur le site, mais voilà les principaux éléments que les volcanologues ont pu mettre au jour suite à l'analyse des signaux

3 octobre 2014

Une éruption du volcan Churchill (Alaska) laisse ses traces en Europe

La semaine passée je vous relatais l'histoire d'un dépôt volcanique découvert aux deux pôles, dont le volcan source est toujours inconnu. Il se trouve que cette semaine des chercheurs Américains viennent un peu de faire l'inverse: en comparant une série de dépôts volcaniques repérés au Groenland et en Europe du nord, mais dont la source était inconnue, ils ont pu les relier à un autre dépôt bien identifié en Alaska, mis en place lors de l'une des plus importante éruption des 2000 dernières années sur le territoire des États-Unis : c'est le dépôt dit de  White River Ash East (WRAE)


La source du WRAE est connue de longue date: c'est le volcan Bona-Churchill (ou Churchill tout court), qui se trouve au États-Unis (Alaska), mais à seulement 40 km de la frontière avec le Canada (province du Yukon), au cour des montagnes dites de Saint Elias. Les premiers travaux le concernant

2 octobre 2014

Volcan Ontake: le bilan s'alourdit

Les autorités ont confirmé hier le décès de 47 personnes (le chiffre de 48 a été avancé, puis révisé à la baisse) et au moins 71 autres manquent encore à l'appel. Au moment de l'éruption,plus de 350 personnes étaient inscrites sur le registre à remplir au départ de la randonnée.
Tandis que l'édifice reste le siège d'un dégazage important les secours ont poursuivi leurs recherches mais le nombre de victimes ne cesse de croitre. D'après les résultats des premières autopsies, la cause principale des décès seraient les impacts de blocs, et non pas l'asphyxie par les cendres ou une

1 octobre 2014

La lave coule toujours sur les volcans Stromboli et Sinabung (mis à jour 02 octobre)

Stromboli, Italie, 926m

L'activité effusive persiste et signe sur le phare de la Méditerranée. Concernant l'éruption, la situation reste globalement inchangée depuis mon précédent post, ce qui ne veux pas dire que, dans le détail, il n'y ait pas eu quelques petites modifications.

Ce qui n'a pas changé:  la lave continue d'être émise par la fissure ouvert dans le flanc nord du cône nord. Cette fissure connait, dans le temps, des variations du débit de lave, mais aussi des modifications dans la zone d'où elle est émise: elle sort parfois vers le bas de la fissure, parfois vers le haut. Depuis le 06

30 septembre 2014

Volcan Ontake: l'imprévisible accident

Quel drame que celui qui s'est produit ce week-end au Japon. Une situation qui suscite une émotion d'autant plus forte que tout, dans le déroulé des événements, concours à la dramatiser:

- une journée magnifique et ensoleillée
- un site de pèlerinage
- une fréquentation importante
- des randonneurs venus profiter d'un paysage poétique, qui se teinte des premières couleurs de l'automne.

Le paradis, qui devient un enfer en quelque instants; la joyeuse polychromie d'une journée parfaite ensevelie sous la couche monochrome de cendre. Un vrai scénario de film catastrophe en quelque sorte avec, pour les derniers chiffres officiels, 12 morts confirmés, bilan qui va probablement s'alourdir.

Et tout cela à cause de l'activité phréatique.
........"La quoi?"

28 septembre 2014

Le point sur l'activité du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) (mis à jour 30 septembre, 11h43)


L'éruption reste décrite par les volcanologues comme stable, avec toujours un joli débit de lave au niveau de la fissure éruptive. Le champ de coulées continue son extension vers le nord et l'est, mais les observations de terrain ont été difficiles ces derniers jours à cause, comme souvent, d'une très mauvaise météo.

La dernière carte des coulées transmise par l'IMO, le 26 septembre, montrait qu'à cette date

27 septembre 2014

Grosse activité explosive sur le volcan Ontake (mis à jour 28 septembre 20h09)

Le VAAC de Tokyo émet depuis ce matin une série de bulletins indiquant qu'une activité explosive a démarré sur le volcan Ontake, le second plus haut volcan du Japon (3067m). Il semble, pour l'heure (mais les infos ne sont pas encore très claires) qu'il n'y a eu qu'une seule explosion, à l'origine d'un panache dont l'altitude atteinte a été estimée à environ 11 km, emporté vers l'est par le vent. La seule

25 septembre 2014

Un point sur la situation des volcans Kilauea et Mayon

Kilauea, Etats-Unis, 1222m

Depuis le 19 septembre le front de coulée qui se déplaçait en direction de Pahoa n'a pas progressé et s'est donc arrêté juste à la sortie de la forêt. A partir de cet endroit, peut-être sous l'effet du vent, des feux de brousse ont démarré, enclenchés par la lave bien entendu. Simultanément, de nouveaux fronts de coulée ont commencé à émerger en arrière du front arrêté, longeant le bord nord de la coulée. Ces

24 septembre 2014

Très grosse explosion sur le volcan Shiveluch ce matin

Cela faisait déjà plusieurs mois que ce volcan n'avait pas fait parler de lui, plus précisément depuis le mois de mai dernier. Depuis il y avait eu quelques émissions de cendres mais rien de bien extraordinaire.

Mai ce matin, alors même que l'activité ne semble pas manifester de tendance à la hausse, une puissante explosion a démarré à  02h41 (heure Française, soit 12h41, heure locale). Le panache généré s'est rapidement élevé, verticalement, à une altitude d'environ 11 km. "Rapidement" car le sommet du panache atteint son maximum à 02h47, avant de commencer à s'étaler à la limite

23 septembre 2014

Un point sur la situation du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) (mis à jour 17h22)

Pas de grands changements sur le fond, avec une activité éruptive toujours importante et stable dans la plaine d'Holuhraun. Le débit des coulées de lave en particulier reste assez élevé avec, d'après les dernières estimations, un volume de 250 à 350 m3 par heure émis. La surface couverte est supérieure à 38 km² (estimation en date du 21 septembre), le volume total émis (estimé) est de 0.5 km3 (500 millions de m3, de quoi recouvrir la ville de Paris d'une épaisseur d'environ 5m de lave).
Comme l'a indiqué l'un(e) de mes lecteur(trice) dans un précédent commentaire: l'éruption a

22 septembre 2014

Activité en hausse sur le volcan Colima

Depuis début 2013 le Colima est entré dans une nouvelle phase d'extrusion de lave visqueuse qui produit à son sommet un dôme. Sa croissance semble se faire de manière discontinue, avec des moments de faible débit de lave et des moments où l'alimentation est plus vigoureuse.

Dans le premier cas le dôme déborde peu sur les pentes du majestueux stratovolcan, et ne produisent que peu d'avalanches de blocs. En revanche dans les périodes plus "fastes" les débordements sont plus importants, et de facto les avalanches aussi. Or semble donc que vienne de s'ouvrir l'une de

21 septembre 2014

Activité phréatique sur le volcan Rincon de la Vieja

Les dernières informations en provenance de l'OVSICORI-UNA indiquent que depuis le 17 septembre le Rincon de la Vieja connait une phase d'activité accrue, avec des explosions phréatiques à répétition. Actuellement 6 au moins ont été repérées grâce aux signaux sismiques qu'elles ont produit, aucune observation directe des événements n'ayant pu être menée en raison de mauvaises conditions météo. Un survol de contrôle a été effectué hier par les volcanologues, ce qu a permis de

20 septembre 2014

Un point sur la situation des volcans Bardarbunga (Bárðarbunga) et Kilauea (mis à jour 21 septembre, 14h57)

Bardarbunga (Bárðarbunga) , Islande, 2000 m

Les rapports de l'IMO continuent d'indiquer que l'éruption se poursuit et reste globalement stable. Durant ces dernières 48 heures la météo n'a pas permis de voir la progression de la lave, jusqu'à hier quand le brouillard a finit par se lever. L'activité sur la fissure reste en effet importante et la coulée de

19 septembre 2014

Eruption mystère de 1809: un pas de plus vers la découverte de son volcan-source?

C'est l'histoire de l'une des ces nombreuses "éruptions mystères", de grande ampleur, dont on retrouve des traces mais dont on ne connait qu'approximativement le moment auquel elles se sont produites, et dont le volcan-source demeure inconnu.
Une de ces éruptions qui, pourtant, ont potentiellement eu un impact important sur les populations locales et/ou même le climat.
Or il est connu que le début du 19ème siècle fut marquée par un climat perturbé, particulièrement froid durant la seconde décennie, avec les températures moyennes mondiale les plus faibles des 500

17 septembre 2014

Le point sur la situation des volcans Bardarbunga (Bárðarbunga) et Stromboli

Bardarbunga, Islande, 2000m

L'activité effusive du Bardarbunga, qui se déroule dans la plaine d'Holuhraun, s'est poursuivie sans grand changement ces dernières 48 heures. La nouvelle coulée, au sud de la principale, a visiblement bien progressé depuis son apparition. Comme il n'y a pas d'informations spécifiques à cette coulée dans les bulletins, on ne connait pas ses dimensions exactes actuelles mais on peut tenter, pour le fun,

16 septembre 2014

Volcan Kilauea: la coulée est sur la commune de Kahoe

Mais heureusement sur une zone non habitée de la commune! Ouf. Certes les quelques dizaines d'habitants ne peuvent toujours pas dormir tranquillement mais le danger immédiat semble s'écarter pour Kahoe. Tout n'est pas gagné cependant car il suffirait qu'une partie de la coulée principale trouve une voie vers le sud ou le sud-est pour que les premiers terrains défrichés, à seulement quelques

Le volcan Mayon passe en alerte 3 (mis jour 13h02)

Avant de commencer il est toujours interessant de refaire une petite chronologie des événements pour replacer l'actualité dans un contexte, histoire de ne pas trop se laisser tenter par l'inutile et contre-productive dérive catastrophiste qu'inspire souvent une élévation d'un changement d'alerte.

Pour le Mayon l'épisode actuel débute le 07 mai 2013 lorsqu'une explosion phréatique soudaine, peu intense et non "anticipable" (aucun signe anormal), tue 5 randonneurs qui tentaient la montée au

15 septembre 2014

Le point du jour sur l'activité du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga)

Peu d'informations sont parvenues au cours de la journée d'hier car ni les médias ni les volcanologues n'ont pu accéder correctement à la zone en raison des hautes concentrations en gaz, et d'une tempête qui s'est levée en seconde partie de journée. L'accès reste d'ailleurs visiblement très restreint actuellement.
Dans ses derniers bulletins l'IMO confirme que la coulée principale a fortement ralenti sa progression

13 septembre 2014

Un point sur la situation du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) (mis à jour 14 septembre 08h11)

La situation étant stable pour le moment j'espace un peu les mises à jours:
- pour éviter de vous fatiguer à répéter toujours les mêmes choses
- pour me reposer un peu car le mois écoulé à été un peu prenant avec cette situation...surtout qu'elle n'est pas seule à être digne d'intérêt.

Ceci étant dit j'en profite pour vous remercier, chaleureusement, pour tous les commentaires positifs et encourageants que vous, lectrices et lecteurs curieux(ses), volcanophile(e)s, étudiant(e)s en géologie/volcanologie ou volcanologue(e)s avez posté sur ce blog.

Après cette brève effusion de remerciements, je vous propose de retourner en voir une autre plus chaleureuse encore: celle du Bardarbunga bien entendu.

Les dernières données émises par l'IMO, l'Université d'Islande et la Protection Civile font état d'une

Volcan Kilauea: un point sur la situation

Après mon post d'hier l'HVO a mis en ligne un nouveau bulletin sur cette situation qu'il convient, à mon avis, de suivre de près car c'est la seule actuellement qui pose des soucis plutôt bien identifiés à court terme.

Le bulletin contient malgré tout une nouvelle plutôt positive: la lave, qui continue d'avancer, semble

L'activité des volcans Slamet et Lokon-Empung en hausse

Slamet, Indonésie, 3428 m

Les volcanologues du VSI ont décidé d'élever le niveau d'alerte de l'édifice à l'orange (3 sur une échelle de 1 à 4) hier . L'activité strombolienne qui illumine le volcan depuis plusieurs semaines déjà monte en intensité depuis le début du mois. Non seulement le son des explosions (et peut-être même des ondes de chocs mais le résultat des traductions automatiques n'est pas toujours très clair) est plus

12 septembre 2014

Volcans Santiaguito, Semeru, Nishino-Shima, Kilauea: que des coulées au menu du jour:

Santa Maria-Santiaguito, Guatemala, 3772 m (altitude du Santa Maria)

Voilà déjà un moment que je n'ai pas fait un point sur ce volcan: il est donc temps d'y remédier, l'actualité Islandaise étant actuellement moins tendue. L'activité sur le mini stratocône Caliente, depuis son impressionnante phase d'instabilité du 09 mai dernier, est restée largement dominée par l'émission d'une épaisse coulée de lave. Celle-ci progresse dans la cicatrice laissée par l'effondrement,

10 septembre 2014

Eruption du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) : le point du soir (mis à jour 11 septembre 22h26)

La situation n'a fondamentalement pas changé: l'activité éruptive se maintient avec un bon débit sur la fissure et continue d'alimenter la coulée, qui progresse toujours dans le lit de la rivière Jökulsá á Fjöllum. Il n'y a pour l'heure pas d'activité explosive reportée en conséquence de ce contact entre eau

Brèves de volcans: Ubinas, Karymsky, Zhupanovsky

Zhupanovsky, Russie, 2958 m

L'activité sur le volcan se maintient depuis sa hausse constatée le 07 septembre dernier. Le VAAC de Tokyo continue d'émettre en effet des bulletins dans lesquels sont décrites ces émissions de cendres qui se déplacent toutefois à des altitudes moins importantes qu'il y a trois jours: environ 3500 m pour

8 septembre 2014

L'activité du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga): une éruption assez toxique (mis à jour, 09 septembre 2014 21h18)

A l'identique de ce qui se passe depuis le 31 août l'activité fissurale se maintient aujourd'hui et garde un gros débit. Le champ de lave, d'un volume d'environ 120 millions de m3, recouvre une surface maintenant estimée entre 17 et 19 km² et progresse à une vitesse de 100 m par heure, absolument pas freinée par son entrée dans le lit de la rivière Jokulsá á Fjöllum. Ce contact génère d'ailleurs un important panache de vapeur, bien visible sur les images de

7 septembre 2014

L'activité du volcan Zhupanovsky monte d'un cran (08 septembre, 10h20)

Cela fait déjà quelques jours que, d'après le VAAC de Tokyo, des émissions de cendres ont repris sur le volcan. Mais ce matin ce même VAAC semble décrire une activité déjà plus intense avec la mise en ligne de 5 bulletins successifs entre 00h44 et 06h49 TU (et il y en aura probablement d'autres).
Les deux premiers décrivent la présence d'un panache relativement important qui se déplace à une

6 septembre 2014

Le point du jour sur l'activité du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) (mis à jour 07 septembre 21h01)

L'éruption se poursuit sur les deux systèmes de fissures, avec une activité toujours plus intense sur celui apparu le 31 août. La coulée qui s'en échappe, toujours très très bien alimentée, progresse vite et se rapproche rapidement de la jonction entre la rivière Jokulsá á Fjöllum et son

Brèves de volcans: Reventador, Sakurajima, Suwanose-Jima, Dukono, Sinabung, Stromboli (mis à jour 12h32)

Reventador, Equateur, 3562m

Le volcan semble connaitre un nouvel épisode d'activité un peu plus intense depuis deux ou trois jours, bien qu'il reste dans les limites d'une activité dite "modérée". L'IGEPN a déjà indiqué dans son rapport en date du 02 septembre que le trémor avait connu un pic important lié à une émission de cendres qui s'est étendue vers l'ouest.
Et depuis au moins le 04 septembre les images envoyées par les webcams montrent que le versant sud

5 septembre 2014

Volcan Bardarbunga: de nouvelles fissures éruptives sont ouvertes (mise à jour 06 septembre, 07h53)

Alors que l'activité éruptive se poursuit ce matin sur la fissure ouverte le 31 août dernier, un survol effectué par les volcanologue Thorvald Thordarson et la journaliste du journal RUV
Lara Ómarsdóttir leur permis de constater l'ouverte de deux nouvelles fissures plus au sud, entre

Volcan Kilauea: la situation devient sérieuse pour les habitants de Kaohe Homesteads

La situation est claire: la lave émise depuis le Pu'u O'o se rapproche de plus en plus et n'est plus très loin des premières habitations du village de Kahoe Homesteads.
Pour le moment aucune évacuation n'a eu lieu car il n'est pas encore certain que les coulées puissent parcourir les quelques 2 km qui séparent la lave en progression des toutes premières maisons. Cependant l'HVO a élevé l'arlte "danger" du à l'éruption d'un cran et l'a passé, chose rare, de "Watch"

3 septembre 2014

Evolution de la situation au Bardarbunga (Bárðarbunga) (mis à jour 04 septembre 20h00

Les dernières informations concernant la situation en cours indiquent que plusieurs changements ont fait leur apparition ces dernières 24 heures.

Tout d'abord l'activité éruptive reste stable avec un débit toujours estimé à 150m3/seconde et des coulées qui continuent de progresser vers le nord-est, en direction de la rivière Jökulsá á Fjöllum dont

Volcan Stromboli: retour des émissions de cendres en plus des coulées de lave (Mis à jour 04 septembre, 12h05)

Depuis la vidange brutale des conduits début août l'activité éruptive du Stromboli a été dominée par la mise en place de coulées, c'est-à-dire par un dynamisme effusif. Depuis cette date plus aucune activité explosive n'a été observée au sommet de l'édifice alors que les coulées se sont enchainées, toujours alimentées par la fissure ouverte dans le flanc nord du cône nord.
Toutefois, depuis hier, l'activité semble redevenir partiellement explosive avec le retour d'émissions

2 septembre 2014

Brèves de volcans: Bardarbunga (Bárðarbunga), Kilauea, San Miguel (Chaparrastique) (mis à jour 03 septembre, 08h08)

Bardarbunga, Islande, 2000m

Après les dernières mises à jour du 01 septembre, l'activité n'a pas montré d'évolution sur le fond. Ce matin la fissure éruptive est toujours plutôt bien active mais la configuration de l'activité a un peu changé: après la partie sud, c'est la partie centrale de la fissure s'est éteinte et l'activité de fontaine

31 août 2014

Un point sur l'activité des volcans Nishino-Shima,Stromboli, Kilauea, Tungurahua

Nishino-Shima, Japon,38m (officiellement, mais probablement plus maintenant)

De nouvelles images ont été réalisées le 26 août par les gardes-côtes japonais de cette île volcanique en croissance depuis novembre 2013.

Lors de mon précédent post la concernant j'expliquais pourquoi l'idée d'un risque de tsunami était née et avait parcouru rapidement la toile. Maintenant cette éruption nous livre une autre surprise: une

Nouvelle éruption sur le volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) ce matin (Mis à jour 01 septembre, 22h42)

L'activité sismique reste intense et essentiellement concentrée sur une bande longue de 15 km qui se trouve toujours, dans sa partie sud, sous le glacier Dynjujökull et dans sa partie nord au niveau de la micro-éruption du 29 août. Cette sismicité ne s'est plus vraiment déplacée vers le nord depuis le 25: le dyke n'a donc toujours pas repris sa progression depuis cette date.

Par contre une nouvelle activité éruptive semble avoir débuté ce matin exactement au même endroit. C'est ce qu'indique une article du journal Islandais Visir qui montre par ailleurs une capture d'écran de la webcam installée par la société Mila. Cette capture a été faite à 05h49 (heure locale) mais le départ

29 août 2014

Phase éruptive intense sur le volcan Rabaul (mis à jour, 30 août 09h07)

Très peu de temps pour développer la situation suivante, que je complèterais plus tard.
Les médias Papous et les réseaux sociaux font état ce matin d'une importante crise éruptive qui s'est déroulée ce matin, à partir de 03h00 (heure locale) sur le cône du Tavurvur (cône actif du volcan

Volcan Bardarbunga (Bárðarbunga): départ d'une éruption effusive modeste (Mise à jour, 20h52)

Et cette fois pas le moindre doute car l'activité a débuté juste après minuit (heure locale) et l'activité est devenue visible sur les images des webcams installées depuis le début de la crise sismique. Le niveau d'alerte est donc passé au rouge pour le volcan Bardarbunga.

Niveau d'alerte volcanique passé au rouge pour le Bardarbunga, maintenu au jaune pour l'Askja. Image: IMO
Le point d'émission a pris la forme d'une fracture effusive sur laquelle quelques fontaines et des

28 août 2014

Nouvelle activité phréatique sur le volcan Poas

Après plusieurs mois de tranquillité l'OVSICORI-UNA a pu observer hier une nouvelle phase d'activité phréatique dans le lac d'acide du Poas. Celle-ci s'est manifestée à partir de 14h45 (heure locale) par trois explosions qui ont chacune propulsé des gerbes de boue à une hauteur conséquente,

Volcan Bardarbunga (Bárðarbunga): quelques nouveautés se sont faites jour (mis à jour 19h25)

Depuis mon post mis en ligne avant-hier la situation a peu évolué mais quelques points méritent qu'on s'y arrête un peu. Mais avant tout chose: à cette heure rien ne confirme qu'une éruption a débuté.

Tout d'abord, la situation du dyke lui-même. Il progresse un peu, mais bien plus lentement depuis le 25 août, d'environ 1km par jour actuellement. La zone "sismogène" du dyke (celle où se produisent

27 août 2014

Seconde explosion phréatique enregistrée sur le volcan Sabancaya

L'Institut de Géophysique Péruvien fait savoir via un rapport extraordinaire qu'une nouvelle explosion phréatique s'est produite sur le Sabancaya au soir du 25 août.
Impossible à distinguer directement car elle s'est déroulée en pleine nuit, c'est par le biais de l'enregistrement de la sismicité que l'événement a pu être repéré. 
Elle s'est produite à 20h39 (heure locale) après une phase de hausse du nombre de secousses de type

26 août 2014

Status Quo pour le volcan Bardarbunga (Bárðarbunga), inquiétude pour le volcan Kilauea

Bardarbunga (Bárðarbunga), Islande, 2000m

L'activité sismique est restée très intense depuis mon post du 23-24 août avec, pour la seule journée d'hier, quelque chose comme 1500 secousses et déjà environ 250 ce matin (comptées de minuit à minuit). La grande majorité de ces séismes se localisent au bout du dyke, sur une longueur d'environ 10km. Il est important de noter que la progression du dyke a de nouveau fortement ralenti depuis hier* et que l'arrière du dyke se trouve toujours sous le glacier tandis que son front est déjà situé dans un croûte libérée de la glace, aussi il est logique que les volcanologues continue de laisser le scénario

25 août 2014

Un point sur l'activité du volcan Stromboli

Si au Bardarbunga c'est le statu quo pour le moment, ce n'est pas le cas pour Stromboli qui continue de produire une abondante effusion de lave.
Depuis mon précédent post l'activité a continué de montrer une certaine instabilité, accompagnée de quelques menu changements.
Le moins directement visible d'abord: la fissure qui sert de source aux coulée a un peu changé de

23 août 2014

Volcan Bardarbunga (Bárðarbunga): les autorités islandaises annoncent qu'une éruption a démarré (mis à jour 24 août 14h38)

Les dernières heures ont été marquées par quelques changements au niveau de la sismicité. Celle-ci reste globalement très intense mais depuis le 19 août le dyke avait cessé de se propager vers le nord-est et stagnait sous la partie du Vatnajökull appelée Dyngjujökull. Par ailleurs la journée d'hier a été marquée par un léger déclin de la sismicité qui s'est accentuée ce matin entre 03 et 10h (heure locale) environ. La crise à toutefois recommencé avec énormément de vigueur à la fin de cette phase

22 août 2014

Et à part le Bardarbunga (Bárðarbunga) ? Fuego, Sangeang Api, Ubinas et Nishino Shima restent actifs

Ce n'est pas parce qu'une bonne partie de l'Europe regarde en direction de l'Islande qu'il ne se passe rien ailleurs.
Bon, rien d'aussi excitant c'est clair! Mais allons au moins prendre quelques nouvelles de deux-trois situations.

Fuego, Guatemala, 3763 m

Le volcan reste actuellement dans  une phase décrite comme assez forte. Les explosions sont assez intenses et forment des panaches de cendres d'environ 1000 m de hauteur. Régulièrement les vitres

20 août 2014

Volcan Bardarbunga (Bárðarbunga): un point sur la situation (mis à jour 21 août, 19h38)

Le plus important d'abords: la crise sismique se poursuit mais aucune éruption n'a démarré. Malgré tout des conséquences sont déjà enregistrées: le traumatisme laissé par l'éruption de l'Eyjafjöll (qui, il faut le savoir, était modérée) a provoqué une baisse de la valeur de l'action d'Icelandair, compagnie aérienne Islandaise. Comme quoi...
Mais revenons à des informations plus factuelles et centrées sur la situation concrète.

Côté volcan d'abords: l'essentiel de l'essaim de secousses est maintenant restreint à la zone située à l'est de la caldera du Bárðarbunga. Une toute petite zone active est aussi présente juste au nord de celle-ci mais la seconde plus importante zone de secousses de cet essaim, proche du massif du Kistufell, s'est rapidement arrêtée le 18 août

19 août 2014

Volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) : si on faisait connaissance avec lui?

On ne peut pas le nier: il y a eu un avant et un après Eyjafjöll 2010, année où le monde entier à, pour la première fois en simultané, fait connaissance avec les conséquences à grande échelle que peut avoir une éruption sous-glaciaire. Depuis lors il est difficile de dissocier l'Islande de cet événement, inscrit dans la mémoire collective, en particulier en Europe, pour quelques décennies probablement.

Du coup la mise en place d'une importante crise sismique sous une autre calotte glaciaire islandaise

Volcan Stromboli: réalimentation importante de la coulée hier (mis à jour 20 août, 10h48)

Bien que l'activité n'ait pas changé de style et reste uniquement effusive, la coulée a vu hier son débit revigoré tout au long de la journée.
Mais plutôt que d'avoir une arrivée unique de magma , c'est d'abord par "vagues" successives que la lave a progressivement envahi la petite plate-forme installée au pied du cône Nord, dans le flanc duquel

18 août 2014

Volcan Bárðarbunga: niveau d'alerte passé à l'orange (mis à jour, 19 août 22h07)

Pour le moment rien en surface n'a changé si ce n'est que l'IMO a confirmé dès hier que la déformation dont je vous parlais dans le post du 16 août au soir est bien liée à une intrusion visiblement importante de magma dans la moitié supérieure de la croûte. Je rappelle qu'au niveau de ce volcan l'Islande trouve son épaisseur de croûte maximale, avec 40 km de roches empilées (ce qui est exceptionnellement épais pour ce type de contexte géologique).

L'essaim de séismes qui a débuté le 16 ne s'est absolument pas calmé et se poursuit à l'heure actuelle. Ce sont, au moment où je rédige ce post, plus de 1200 secousses qui ont été enregistrées depuis le début de la crise. L'IMO, constatant que l'essentielle de l'activité se trouve dans les 10 premiers

16 août 2014

Un rapide point d'actu sur les volcans Kilauea, Tungurahua, Bardarbunga (Bárðarbunga)

Tungurahua, Equateur,5023 m

L'activité éruptive, uniquement explosive, se poursuit et reste considérée actuellement comme modérée à forte par les volcanologues de l'IGEPN. Des explosions, qui semblent s'intensifier depuis hier, produisent de jolis panaches, suivies par la suite de chutes de cendres qui affectent

15 août 2014

Volcan Mayon: présence d'un petit dôme au sommet

Le PHIVOLCS a pu observer lors d'un survol effectué le 12 août qu'un dôme est en croissance très lente au sommet du Mayon, l'un des volcans les plus archétypaux, du monde et l'un des (sinon le) plus actifs des Philippines.
C'est en effet l'archétype de la forme des volcans: lorsqu'un enfant dessine un cône volcanique, bien pointu, c'est le Mayon qu'il dessine sans le savoir (et du coup il se trompe puisque les volcans ayant cette forme sont vraiment rares :-).
C'est aussi un archétype des situations à risques, avec un volcan pouvant produire aussi bien des coulées de lave que des dômes et des écoulements pyroclastiques, le tout à proximité de nombreuses zones habitées. La plus importante est la ville de Legazpi (environ

Volcan Stromboli: l'effusion perd de la vigueur

L'activité sur le volcan n'a pas changé de style depuis le post du 10 juillet. L'éruption est restée sur un mode uniquement effusif, produisant une unique coulée qui descend depuis l'évent ouvert à 650 m d'altitude sous le cône Nord sur une petit plate-forme de laquelle elle déborde dans la Sciara del

14 août 2014

Etna: l'activité reste assez importante (mise à jour 15 août, 20h06)

Rien de particulier ne s'est produit sur l'Etna depuis le post du 11 août et ses mises à jour. L'effusion suit son court, accompagnant une activité strombolienne intense au sommet du NCSE. Celle-ci semble avoir culminé à partir de la soirée du 11 août jusqu'à celle du 12 août, du moins à la lecture du trémor, qui a entamé, dans la nuit du 12 au 13 une tendance à la diminution avant de se restabiliser

12 août 2014

Volcan Slamet: le niveau d'alerte a été élevé à l'orange aujourd'hui

Le VSI a mis en ligne un bulletin qui explique la décision prise d'élever le niveau d'alerte à 3 ("Siaga") aujourd'hui.
Depuis fin juillet l'activité sismique est de plus en plus importante, constat réalisé à partir de la mesure du RSAM (un moyen de suivre l'amplitude des secousses, c'est-à-dire l’énergie qu'elles libèrent). L'activité explosive, strombolienne, est actuellement assez intense avec des projections pouvant monter à plusieurs centaines de mètres de hauteur et des panaches de cendres dont la hauteur peut dépasser les 2000 m. La fréquence des explosions tend aussi à augmenter d'ailleurs.

Grosse activité sur le volcan Bagana (mis à jour 10h29)

Le Bagana est l'un des (sinon le) volcan le plus actif de Papouasie Nouvelle-Guinée. Ce magnifique stratocône, édifié par l'accumulation de laves visqueuses de composition andésitique, est partiellement recouvert de forêts primaires et ses flancs sont assez peu peuplés.

Très régulièrement des signaux thermiques sont relevés au niveau de son sommet mais il est difficile de les attribuer avec certitude à un type d'activité en particulier. Le puissant, et permanent, dégazage qui se produit au sommet, ainsi que de fréquentes anomalies thermiques, sont des arguments en faveur de

11 août 2014

Le point sur la situation d'autres volcans: Sabancaya, Slamet, Soputan, Ambang, Dieng, Shishaldin (mis à jour 19h24)

Sabancaya, Pérou, 5967m

L'Institut de Géophysique du Pérou a mis en ligne un bulletin extraordinaire, qui sort du cadre des bulletins hebdomadaires, dans lequel les volcanologues expliquent avoir recensé un signal de type explosion sur le Sabancaya. Apparu sur les enregistrement à 04h29 (heure locale), il s'agit du premier

10 août 2014

Volcans Etna et Stromboli: il est temps de faire un point (mis à jour 12 août, 10h00)

Plutôt que de faire des mises à jour successives, je préfère ici rédiger un post concernant les situations de ces deux volcans.
Pour celles et ceux qui prendraient les explications en cours, je vous fait passer les liens dont ce post est la suite.

Pour l'Etna:
L'activité s'atténue...Et change de place!

Pour Stromboli:
"Nouvelle coulée de lave sur le volcan Stromboli"
"Volcan Stromboli: quel risque potentiel?"


Etna, Italie, 3330m

L'activité effusive sur la fissure ouverte le 05 juillet a fortement baissé en cours de journée. Les images prises actuellement ne montrent en effet plus que des "filet de lave" si je puis dire s'écoulant

9 août 2014

Volcan Etna: l'activité éruptive s'atténue.... et change de place! (mis à jour 10 août, 07h26)

Tandis que sur Stromboli l'effusion va toujours bon train, sur l'Etna la tendance s'est inversée depuis le milieu de la nuit dernière avec une baisse importante du trémor toute au long de la journée et un affaiblissement marqué de l'alimentation des coulées de lave ce soir, qui progressent toujours, mais à débit bien plus faible

8 août 2014

Volcan Stromboli: quel risque potentiel?

En guise d'introduction

Le Stromboli est l'un des volcans les plus actifs du monde, avec une éruption quasi-continue depuis 1300 ans environ. C'est sur cette île qu'a été définit le style strombolien, qui se caractérise par l’éclatement intermittent de bulles de gaz dans une colonne de magma plutôt fluide, ce que l'on appelle communément "explosions stromboliennes". Le style strombolien accepte aussi dans sa définition la formation de coulées de lave, de type aa, c'est-à-dire dont la surface est chaotique, rugueuse, composée de fragments d'une taille de quelques centimètres à dizaines de centimètres en majorité.

Sur Stromboli cette activité éruptive permanente est bien entendue une attraction touristique majeure, avec une haute saison qui s'étire grosso modo de juin à septembre. C'est donc aussi à ce moment là

6 août 2014

Nouvelle coulée de lave sur le volcan Stromboli (Mis à jour 07 août 19h46)

Comme un écho à son proche voisin l'Etna, le Stromboli est de nouveau le siège d'une effusion de lave aujourd'hui, après un peu plus de 15 jours de calme relatif. "Relatif" car l'activité explosive, elle, est restée plus importante que la normale, et a continué de donner un spectacle 1ere classe pour les visiteurs de l'île, avec des explosions fréquentes et parfois vraiment intenses. L'activité semble

5 août 2014

Volcanisme extraterrestre: trio d'éruptions sur Io

C'est avec plaisir que pour le temps de ce post, je joins ma passion des volcans avec un amour de jeunesse, l'astronomie, car le Jet Propulsion Laboratory a publié hier un communiqué dans lequel il est expliqué que des astronomes ont détecté, depuis la Terre, trois éruptions importantes sur la plus emblématique des lunes de Jupiter: Io.
Cette lune jovienne, qui fait partie des 4 "galiléennes", a été découverte en 1610 par Galilée et Simon Marius et est réputée pour être l'astre le plus actif du système solaire d'un point de vue volcanique, avec la Terre et Vénus.
Le mécanisme évoqué pour la source de chaleur responsable de ses éruptions, et de la présence de quelques 400 volcans actifs recensés, est un immense effet de marée. En effet le petit astre est coincé entre sa planète-mère Jupiter, rien de moins que 318 fois plus massive que la Terre, deux satellites imposants, Europa et Ganymède, situés sur des orbites plus éloignés que la sienne, et qui ont aussi un effet de marée sur Io (Ganymède est deux fois plus gros que notre Lune). Le tout malaxe joyeusement le petit satellite qui est échauffé en permanence par les frictions. Pour l'anecdote: du fait de ces effets

Le point sur les volcans Etna, Sabancaya, Tungurahua

Tungurahua, Equateur, 5023m

L'activité éruptive entamée fin juillet-début août se poursuit et s'intensifie: elle est maintenant décrite comme "modérée à tendance ascendante" dans les bulletins de l'IGEPN. Régulièrement des explosions, accompagnées de sons assez puissants pour être largement entendus à l'Observatoire (20 km de distance environ) se produisent et alimentent des panaches successifs qui s'élèvent sur 2 à

3 août 2014

Eruption sur le volcan japonais Kuchinoerabu-Jima (mise à jour 06 août 21h20)

Ce matin le VAAC de Tokyo a rapporté une information du Japan Meteorological Agency indiquant que ce volcan, situé à environ 135 km au sud sud-ouest du Sakurajima, avait émis des cendres, à 12h24 (heure locale). L'altitude estimée pour le panache produit était faible: environ 1500m .
Dans la foulée les volcanologues Japonais ont déclaré l'alerte 3 au niveau du

2 août 2014

Actus volcan du jour: petit effondrement sur l'Etna et hausse de l'activité au Tungurahua (mis à jour 03 août 08h26)

Tungurahua, Equateur, 5023m

Commençons donc par la situation la plus préoccupante de ces derniers jours: l'entrée du Tungurahua dans une nouvelle phase d'activité. Si vous pensez que le terme de "préoccupante" est exagéré, il suffit alors de se remémorer ce qui s'est passé en début d'année, lors du paroxysme (extraordinaire) du 01 février (et sa mise à jour, pour la vidéo). Si celle-ci est surtout restée sismique, avec quelques rares émissions de cendres les premiers temps, elle s'est accentuée

1 août 2014

L'actu volcan du jour: Ubinas, Nyamuragira, Santiaguito

En ce moment  rien de bien folichon ne vient titiller l'actu des volcans mais quelques situations suivent leur cours: c'est le moment de faire un rapide point.

Ubinas, Perou, 5672 m

L'activité reste maintenant, vue de l'extérieur, assez modeste et essentiellement marquée par du dégazage. Seules quelques émissions de cendres, souvent très faibles, sont parfois visibles. Rarement elles peuvent être un peu plus importantes avec la formation de panaches. Ces derniers jours les plus

30 juillet 2014

Les mystérieux diamants du volcan Tolbachik

C'est une nouvelle étonnante qui est parue en janvier de cette année mais qui n'a, étrangement, pas fait de bruit (moi-même je suis tombé dessus complètement par hasard): les laves du Tolbachik émises par l'éruption de 2012-2013 contiennent des diamants!

L'étude a été publiée par une équipe menée par Evgenii Gordeev, de l'Institut de Volcanologie et de Sismologie de Pétropavlovsk, et fait partie d'une série d'articles consacrés à cette éruption, spectaculaire à plus d'un titre, appelée du doux nom de FTE-50 (Fissure Tolbachik Eruption, for the 50th anniversary of the Institut of the Volcanology and Sismology).

29 juillet 2014

Le volcan Tungurahua s'agite

L'IGEPN a mis en ligne ces dernières heures un bulletin spécial concernant la situation de l'édifice, mais l'info est déjà relayée dans la presse internationale (parfois avec quelques hyperlatifs malvenus): de faibles émissions de cendres ont été repérées depuis avant-hier soir, les premières depuis la grosse activité vulcanienne d'avril dernier. Et sur le Tungurahua ce type de situation annonce souvent l'entrée dans une phase plus active.
Rares, très rares sont les images de ces fameuses émissions cendreuses: la seule qui soit facile à

28 juillet 2014

Volcan Etna: un point sur l'éruption (mise à jour 30 juillet 17h05)

L'activité éruptive se poursuit sans vraiment changer. Les évent éruptifs apparus d'abords le 05 puis le 25 juillet sont toujours alimentés en magma. De son côté le trémor a connu une hausse à partir du 26 juillet qui se poursuit mais moins rapidement depuis hier soir (il est presque stagnant maintenant).

Les deux spatter-cones apparus le 05 juillet, alignés sur une fissure éruptive, continuent d'alimenter le champs de coulées qui s'élargit toujours peu à peu. Cependant il n'y a que peu d'images faites de

27 juillet 2014

L'activité du volcan Reventador reste modérée... mais importante

Le volcan reste le siège d'une activité explosive et d'une sismicité qui la font classer dans la norme "modérée" définie par l'IGEPN.
 
Tant en fréquence d'explosions que de niveau de sismicité, cette éruption n'est effectivement pas majeure, loin s'en faut. Ces derniers jours les explosions ont pu être mieux observées, du fait d'une amélioration temporaire de la météo et à des conditions d'observations relativement moins...humides. On peut voir sur les deux webcams fonctionnelles de l'Institut (l'infrarouge semble HS) se succéder des panaches

26 juillet 2014

Les éruptions Aléoutiennes magnétolocalisées en Nouvelle-Zélande

La géolocalisation est un mot qui est entré dans notre vocabulaire avec l'entrée dans l'ère connectée. Mais en ce qui concerne certaines éruptions, voilà que débarque la magnétolocalisation. Une chercheuse en physique et son équipe, de l'Université de Cape Town (Afrique du Sud) viennent en effet de publier, dans la revue Geophysical Research Letters, une étude dans laquelle ils démontrent que certains signaux, connus sous le nom de "Whistlers" (sifflements), détectés en 2008 et 2009 dans la ville de Dunedin (Nouvelle-Zélande) sont en fait

25 juillet 2014

Nouvelle bouche éruptive sur le volcan Etna

L'INGV de Catane a mis en ligne aujourd'hui un nouveau bulletin faisant état de l'ouverture d'une nouvelle bouche à proximité de celles qui continuent à l'heure actuelle d'alimenter le champs de coulées. L'évent se situe à environ 150 à 200m au nord des deux cônes actifs depuis le 05 juillet et est le siège d'une faible activité explosive, avec émissions de cendres. Il est visible sur les images thermiques du Mont Cagliato sous la forme d'un spot thermique un peu décalé par rapport aux coulées.



Cette activité a été prise en photo, image relayée par Etnawalk.

Emission de cendres sur le volcan Etna, 25 juillet 2014
Émission de cendres ce matin ur le nouvel évent. Image: Maurizioe Rosy Vecchio, via Etnawalk
L'INGV précise que, pour le moment, aucune coulée n'est alimentée par cet évent et que seule l'activité strombolienne s'y produit.

Le champs de lave continue de s'élargir progressivement au fur et à mesure que les "vagues" de lave arrivent et créent de nouveaux bras qui s’installent généralement à côté des précédents. Parfois certains afflux de lave, plutôt que de produire un nouveau bras, redynamisent un bras en train de ralentir. Pour le moment le bras de coulée le plus long s'est mis en place les 22 et 23 juillet: son front s'est arrêté au niveau de la rupture de pente qui marque la fin du "replat" appelé Valle del Leone, au pied du Cône Nord-Est et le début du rempart de la Valle del Bove: elle semble donc avoir parcouru environ 1500m (estimation pas facile...).

Affaire à suivre, évidemment.

Sources: INGV; Etnawalk

Le point sur l'activité des volcans Karangetang (Api Siau), Nishino-Shima, Ibu, Kilauea et Chaparrastique (San Miguel) (mis à jour 17h50)

Karangetang (Api Siau), Indonésie, 1784 m

Depuis le 19 juillet au soir une activité éruptive est rapportée sur le Karangetang, l'un des volcans les plus actifs d'Indonésie. La dernière crise importante sur le volcan s'est déroulée en septembre 2013 avec la possibilité qu'une coulée se soit alors mise en place dans la ravine Batuawan, sur le versant est ou sud-est du volcan. Depuis lors, des températures élevées ont pu être observées, parfois des émissions de cendres soupçonnées, mais le volcan semble être resté assez calme.
Début juin toutefois une anomalie thermique est visible sur le MODVOLC, la première depuis

23 juillet 2014

La lave coule toujours sur le volcan Sangeang Api (Sangiang)

Vous vous souvenez forcément de cette activité explosive puissante dont les images ont fait le tour de la planète le 30 mai dernier. Cette éruption, inattendue et surprenante de part sa puissance et la courte durée tant de ses signes précurseurs (aux dernières nouvelles seulement 10 heures d'activité sismique anormale) que l'activité paroxysmale elle-même avec un panache principale qui s'est élevé jusqu'à 15

Brèves de volcans: Zhupanovsky, Fuego, Kilauea, Reventador et Aso

Fuego, Guatemala, 3763m

Le volcan reste le siège d'une activité explosive qui connait de manière plus ou moins régulière des phases d'intensification. C'est le cas depuis le 18 juillet, date à laquelle la fréquence des explosions a augmenté, tout comme leur intensité. Les volcanologues de l'INSIVUMEH avaient alors édité un bulletin spécial indiquant que la possibilité de voir se mettre en place une nouvelle coulée était importante, ce qui arrive relativement fréquemment. Le risque au Fuego de coulées de lave trop alimentées est leur instabilité qui génère des écoulements pyroclastiques. Quatre jours après le

21 juillet 2014

Panache de cendres sur le volcan San Cristobal

Un activité explosive, brève, s'est à nouveau déroulée hier sur le volcan Nicaraguayen, quelques semaines après la précédente. Une première émission de cendres et gaz a en effet été observée hier à partir de 13h30 (heure locale), suivie par une second à 14h13. Le panache s'est à

Petite nouveauté ce matin sur le volcan Sinabung

Je ne sais pas trop comment faire une actu avec ça mais tout ce qui me semble un peu nouveau dans une situation trop bien réglée depuis des mois me semble interessant à partager.

Je refais d'abord un petit "historique volcanologique" de la situation, pour se remettre dans le bain:

- Septembre 2013: une activité explosive démarre au sommet du Sinabung. Vulcanienne modérée,