7 décembre 2014

Fogo: Portela a disparu; Aso: l'éruption reste importante (mise à jour 18h08)

J'ai peu de temps ces week-ends pour rédiger de longs posts mais voilà les événements qui me paraissent essentiels.


Fogo, Cap Vert, 2829m

L'activité reste intense et essentiellement effusive dans la caldera. La nouvelle coulée qui a pris naissance vendredi a progressé rapidement et, en arrivant par
le sud en longeant la coulée précédente, à malheureusement totalement détruit ce qui restait de Portela. Le village suivant, Bangeira, est hautement menacé, et ce d'autant plus qu'une pente descend de la zone où progresse la lave sur le village.

Les chemins qui avaient été ouvert au tractopelle ont été détruit par la coulée, et la zone de Portela-Bangeira est dorénavant totalement isolée du reste de l'île, et livrée à l'éruption. Les autorités ont décidé l'interdiction totale de l'accès à la caldera et fogonews précise qu'aucune présence ne sera tolérée.

Trajectoire de la coulée de lave du volcan Fogo qui a détruit Portela et menace Bangeira
La trajectoire de la coulé et les village de Portela et Bangeira. Image: GEOVOL

Mise à jour 18h08

Une des images fortes de cette crise: une volcanologue du groupe GEOVOL (coopération ente l'Observatoire Capverdien et l'INVOLCAN) réalise des mesures alors même que le village de Portela disparaît.

Mesures thermiques de la coulée de lave du volcan Fogo qui détruit Portela, 07 decembre 2014
Image: INVOLCAN

Le site fogonews inique par ailleurs que la coulée aurait déjà atteint Bangeira. D'une manière générale il ressort des infomations que la coulée progresse rapidement et les inquiétudes qu'elle arrive dans la pente qui mène à Mosteiros grandissent au fur et à mesure de sa progression.


Sources: Fogonews, GEOVOL; INVOLCAN


Aso, Japon, 1592m

Le cône Nakadake reste le siège d'une activité que l'on peut qualifier d'intense. Uniquement explosive, elle génère toujours, par phases, des panaches de cendres qui ne montent jamais très haut, suivis d'un abondant dégazage. La production des panaches, sous la forme de jets de gaz et cendres, s'accompagne de projections de bombes incandescentes.

Activité explosive de l'éruption du volcan Aso vue de nuit, 07 decembre 2014
L'activité éruptive de nuit, avec les bombes incandescentes bien visibles. Images: Université de Kyoto
Activité explosive de l'éruption du volcan Aso vue de jour, 07 decembre 2014
 L'activité éruptive de jour, avec la production du panache de cendres. Images: Université de Kyoto

Source: Université de Kyoto

Aucun commentaire:

Publier un commentaire