22 mai 2022

Un point d'actu : volcans Bagana, Bezymianny, Nyamulagira, Etna

Bagana Papouasie Nouvelle-Guinée, 1750 m

La phase d'effusion de lave visqueuse qui avait débuté début 2021 s'est poursuivie à un rythme plus faible après mon précédent post concernant cet édifice, en octobre 2021. Cela a permis à la coulée d'atteindre la base de l'édifice, le front se trouvant alors à 2300 m environ de la source, située au

16 mars 2022

Volcan Bezymianny : phase d'activité intense

Une phase d'activité intense a eu lieu les 14 et 15 mars mais elle n'a pas été totalement surprenante car dès le 12 mars le niveau d’alerte volcanique était à l'orange en raison d’une sismicité au-dessus de la normale ce qui, vues les circonstances, pourrait-être un signal précurseur. Ce pic d'activité survient environ 17 mois après le précédent (octobre 2020) et s'inscrit dans le cadre plus général d'une phase marquée par des pics d'activité intense mais courts, entrecoupés de périodes de calme (avant celle d'octobre 2020 il y avait eu mars 2019, janvier 2019, décembre 2017, juin 2017).

11 février 2022

Volcan Etna : premier paroxysme de l'année 2022

Et quel paroxysme! Encore une phase absolument ahurissante, très intense et très esthétique. Il faut par contre tout de suite noter que cette séquence (que je vais appeler 2022-01, histoire de faire clair, simple et pas joli du tout)  s'inscrit PEUT-ETRE dans la séquence de paroxysmes qui a débuté il y a presque 1 an (16/02/2021) mais comme il y a une interruption assez marquée on ne peut pas être sûr que ça soit juste la suite. Seul l'INGV sera en mesure de nous dire de quoi il retourne (suite de la séquence, début d'une nouvelle séquence, ou autre).

25 janvier 2022

Volcan Ambrym : retour d'une activité éruptive au Benbow

Voilà, je crois qu'on peut dire qu'on était ...un certain nombre (à vu de nez)  à attendre cette nouvelle, du coup, bien qu'il n'y ait pas grand chose à raconter, un petit post me parait nécessaire pour marquer le coup! Après la forte purge du système volcanique, lors de l'éruption latérale de décembre 2018, le calme régnait sur la caldera, et la végétation avait même bien repris du poil de la bête sur le sommet de l'édifice (avant la fin de l'activité, les gaz acides défavorisaient l’installation d'une végétation bien développée et pérenne). 

15 janvier 2022

Volcan Hunga Tonga-Hunga Haapai : nouvelle activité explosive très violente (mis à jour x4)

La phase éruptive qui a eu lieu courant décembre a perduré plusieurs jours avant de se calmer. Et d’aucuns, dont moi, ont pu penser qu'il y avait eu là une belle mais courte éruption. Mais non : la seconde phase de cette activité éruptive s’avère bien plus spectaculaire et nul doute qu’elle se classe parmi les plus violemment explosives de ce premier quart du 21ème siècle. 

7 janvier 2022

Volcan Wolf (Galapagos): départ d'éruption (mis à jour)

Un peu comme toujours aux Galapagos, une activité éruptive n'est connue que si elle démarre et que des personnes sont dans la zone pour la voir. Les éventuels signaux précurseurs, si ils sont détectés, font rarement l’objet de bulletins et c'est donc un peu à chaque fois la surprise (et c'est tant mieux). Ainsi 2022 commence par une éruption sur le volcan-bouclier Wolf, qui tire son nom de Théodor Wolf, Géologue Allemand du 19ème siècle qui a beaucoup travaillé sur l'archipel. C'est le point culminant de tout l'archipel avec une altitude de 1707 m (ou 1710 m, selon les sources). La dernière (ou maintenant avant-dernière) éruption remontait à mai-juin 2015 (déjà ????).

3 janvier 2022

Volcan Ambae : activité accrue fin 2021

Dans un post daté d'août 2021 j'avais fait un point sur l'activité des mois précédents et,à minima, le système volcanique montrait quelques signes d'instabilité, essentiellement marquée par des changements de couleur du lac ouest et, peut-être:

- par la formation temporaire d'un important panache riche en eau.

- par quelques signaux thermiques faibles et regroupés

- par des variations importantes du niveau des lacs  (mais ce dernier point est sujet à caution).

25 décembre 2021

Un point sur l'activité aux volcans Krisuvik, Piton de la Fournaise et Hunga Tonga Hunga Ha'apai

 Piton de la Fournaise, France,  2632 m

Après la fin de la précédente éruption (09 avril - 24 mai 2021), les bulletins de l'Observatoire volcanologique ont rapidement fait état d’une remise en pression progressive du réservoir superficiel, via l'analyse des taux de CO2 (s'échappant à grande profondeur d'un magma en cours de remontée et diffusé à travers le sol) et par les mesures de déformation et de sismicité. C'est après deux tentatives ratées, dont:

- une marquée par une importante crise sismique le 18 octobre sous le versant nord-est du Dolomieu et sous la Plaine des Osmondes et

- une autre plus faible le 17 novembre,

 que le magma a pu finalement fracturer la roche au-dessus du réservoir superficiel et parvenir à la surface.

20 décembre 2021

Volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai : puissante activité explosive (mis à jour)

C'est hier soir qu'un bulletin du VAAC de Wellington (Nouvelle-Zélande) a été publié après la détection, via des données satellites, d'un panache en formation. Ce bulletin a été publié à 22h09 TU le 19 décembre mais l'activité avait commencé environ 1 heure plus tôt, vers 21h05 TU. Avec le décalage horaire , cela donne en heure locale (TU+12) : départ d'éruption vers 09h05 heure du matin le 19 décembre.

4 décembre 2021

Un point sur l'activité aux volcans Sangay et Semeru (mis à jour x2)

 Sangay, Equateur, 5230 m

L'activité éruptive débutée en mai 2019 se poursuit. Depuis la précédente mise à jour la concernant (mars 2021) elle est restée globalement soutenue, toujours localisée au sommet et essentiellement explosive, avec une activité décrite par les volcanologues Equatoriens comme strombolienne intense, quasi permanente. Des phases d'effusion ont pu être observées toujours dans la ravine Est, en août, octobre et novembre notamment. Toutefois la situation a évolué ces derniers jours.