4 décembre 2022

Volcans Semeru et Stromboli : quelle journée!!!

Cette journée avait pourtant commencé "normalement", avec une actualité toujours dominée par les images impressionnantes des coulées au Mauna Loa, dont la longueur dépasse maintenant les 17 km. À titre de comparaison, la dernière grosse phase d'effusion à l'Erta Ale, en 2017, avait mis plus de 5 mois a atteindre 16 km). Mais il s'agit là d'effusion sur terrain à faible pente alors que dans les situations observées aujourd'hui au Semeru et à Stromboli la pente  plus forte joue un rôle central, bine plsu que l'intensité de l'activité qui, si elle devait être comparée* à celle en cours au Mauna Loa, pourrait être décrite comme bien plus modeste (le débit éruptif en particulier est très faible à Stromboli et Semeru, comparé à Mauna Loa). Cette journée avait donc commencé "normalement" disais-je, jusqu'à l'arrivée des images en provenance d'Indonésie....

28 novembre 2022

Volcan Mauna Loa : départ d'éruption! (mis à jour)

Après 38 années de calme, une éruption a démarré au sommet du Mauna Loa. Et lorsque que j'ai appris la nouvelle, je me suis rendu compte que la dernière éruption là-bas avait été filmée par les époux Katia et Maurice Krafft, et que ces imaegs m'avaient époustouflées lorsque j'étais enfant. Ce n'est donc pas sans une émotion un peu teintée de nostalgie que cette nouvelle est venue frapper mes oreilles.

6 novembre 2022

Volcan Hunga Tonga-Hunga Haapai : certaines conséquences de l'éruption du 15 janvier précisées

C'est, pour le moment l'événement volcanique de l'année 2022, la plus intense depuis celle qui détruisit l'île de Krakatau en 1883. La première de cette ampleur à pouvoir être scrutée dans le détail par des moyens modernes.  Mais "moyens modernes" signifie avant tout "accumulation rapide de données diverses". Reste qu'il faut ensuite toujours le temps de traiter, d'analyser et, in fine, décrypter l’histoire que nous livre ces jeux de données, et cela continue de prendre du temps (et heureusement). Raison pour laquelle certaines informations n'arrivent que dans les mois et années qui suivent l'événement. Et en ce qui concerne cette éruption en voilà au moins quatre.

16 octobre 2022

Point d'actualité : volcans Stromboli, Piton de la Fournaise, Home Reef, Tinakula, Erebus, Nishinoshima, Kadovar

 Et bien il s'en passe des choses en ce moment, et de tout : du spectaculaire comme du discret! Je fait donc un post pour faire surtout un point sur l'essentiel des activités éruptives qui ont marqué ces dernières semaines... qu'elles aient été impressionnantes ou non. Et on commence par...

18 septembre 2022

Départ d'éruption au volcan Alaid

Cette région du globe est plutôt bien active ces derniers temps avec Ebeko et Chikurachki pas loin et depuis quelques jours donc Alaid.

 De faibles émissions de cendres avaient été décrites le 10 septembre par le VAAC de Tokyo sans qu'aucune trace ne puisse être visible au sol (en l'absence de neige, il faut dire que ça passe vite inaperçu).

14 septembre 2022

Volcan Home Reef : éruption en cours (mis à jour x2)

 Je suppose que tout le monde se souvient de l'éruption au volcan Honga Tonga Hunga Haapai en janvier dernier? Et bien pas très loin au nord-est un autre éruption est en cours depuis plusieurs années, sur l'île volcanique de Tofua et, encore un poil plus au nord-est, juste avant d'arriver à l'île de Laté, une éruption a démarré il y a quelques jours et se poursuit actuellement.

La coulée de lave au volcan Santamaria-Santiaguito

2022 marque le centenaire du retour de l 'activité éruptive sur ce système volcanique qui sortait alors de quelques années de calme après l'éruption paroxysmale d'octobre-novembre 1902 qui avait vu la disparition de tout le versant sud du Santamaria. Éruption nettement plus intense au passage (VEI 6) que celle, plus connue en France puisqu'ayant dramatiquement touché le territoire national, à la Montagne Pelée la même année (mai 1902, VEI 4).

3 août 2022

Islande : départ d'une éruption sur le système volcanique Krysuvik-Trölladyngja

Cela fait plusieurs jours que les volcanologues Islandais suivent le déroulement d'une importante crise sismique, avec plusieurs secousses de magnitude 5, qui a débuté le 30 juillet. La localisation des secousses était similaire à la crise sismique qui avait précédé l’éruption de 2021, à savoir la péninsule de Reykjanes, au sud-ouest de la capitale Reykjavik, plus précisément sur le système volcanique de Krysuvik-Trölladyngja.

31 juillet 2022

Que se passe-t-il sur le volcan Ioto (Iwo-Jima, Japon)? (Mis à jour)

Cette île, célèbre surtout pour avoir l'un des théâtres d'affrontements de la guerre du Pacifique, est volcanique et c'est un système relativement actif puisque visiblement une partie de l'île a été soulevée d'environ 40 m depuis l'année de sa découverte en 1779 (par Cook). Il n'est pas rare que des explosions phréatiques surviennent, le plus souvent près de la côte, que se soit sur la terre ferme ou en mer, jamais très loin.

26 juillet 2022

Phase d'activité courte mais intense à Stromboli (mis à jour)

L'activité à Stromboli est permanente et depuis fin mai est considérée comme étant à un niveau relativement élevé. Dans les faits elle se manifeste par une activité explosive modérée concentrée pour l'essentielle sur la zone nord . C'est sur ce secteur que la séquence décrite ci-après a eu lieu au matin du 25 juillet 2022.

12 juillet 2022

Volcan Shiveluch : ça bouge! (mis à jour)

Pas beaucoup d'activité sur le blog actuellement pour plusieurs raisons mais la principale est que je n'ai pas de temps, tout simplement. Toutefois je prend quelques minutes ce matin pour parler du Shiveluch, que je regarde toujours d'assez près, ce système volcanique ayant la particularité d'être l'un des rares à être les plus actifs sur les terres émergées ET alimenté par des magmas visqueux, différentiés (dans la liste des systèmes volcaniques les plus actifs du globe la grande majorité est alimenté par des magmas fluides, basiques).

22 mai 2022

Un point d'actu : volcans Bagana, Bezymianny (mis à jour), Nyamulagira, Nyiragongo, Etna

Bagana Papouasie Nouvelle-Guinée, 1750 m

La phase d'effusion de lave visqueuse qui avait débuté début 2021 s'est poursuivie à un rythme plus faible après mon précédent post concernant cet édifice, en octobre 2021. Cela a permis à la coulée d'atteindre la base de l'édifice, le front se trouvant alors à 2300 m environ de la source, située au

16 mars 2022

Volcan Bezymianny : phase d'activité intense

Une phase d'activité intense a eu lieu les 14 et 15 mars mais elle n'a pas été totalement surprenante car dès le 12 mars le niveau d’alerte volcanique était à l'orange en raison d’une sismicité au-dessus de la normale ce qui, vues les circonstances, pourrait-être un signal précurseur. Ce pic d'activité survient environ 17 mois après le précédent (octobre 2020) et s'inscrit dans le cadre plus général d'une phase marquée par des pics d'activité intense mais courts, entrecoupés de périodes de calme (avant celle d'octobre 2020 il y avait eu mars 2019, janvier 2019, décembre 2017, juin 2017).

11 février 2022

Volcan Etna : premier paroxysme de l'année 2022

Et quel paroxysme! Encore une phase absolument ahurissante, très intense et très esthétique. Il faut par contre tout de suite noter que cette séquence (que je vais appeler 2022-01, histoire de faire clair, simple et pas joli du tout)  s'inscrit PEUT-ETRE dans la séquence de paroxysmes qui a débuté il y a presque 1 an (16/02/2021) mais comme il y a une interruption assez marquée on ne peut pas être sûr que ça soit juste la suite. Seul l'INGV sera en mesure de nous dire de quoi il retourne (suite de la séquence, début d'une nouvelle séquence, ou autre).

25 janvier 2022

Volcan Ambrym : retour d'une activité éruptive au Benbow

Voilà, je crois qu'on peut dire qu'on était ...un certain nombre (à vu de nez)  à attendre cette nouvelle, du coup, bien qu'il n'y ait pas grand chose à raconter, un petit post me parait nécessaire pour marquer le coup! Après la forte purge du système volcanique, lors de l'éruption latérale de décembre 2018, le calme régnait sur la caldera, et la végétation avait même bien repris du poil de la bête sur le sommet de l'édifice (avant la fin de l'activité, les gaz acides défavorisaient l’installation d'une végétation bien développée et pérenne). 

15 janvier 2022

Volcan Hunga Tonga-Hunga Haapai : nouvelle activité explosive très violente (mis à jour x4)

La phase éruptive qui a eu lieu courant décembre a perduré plusieurs jours avant de se calmer. Et d’aucuns, dont moi, ont pu penser qu'il y avait eu là une belle mais courte éruption. Mais non : la seconde phase de cette activité éruptive s’avère bien plus spectaculaire et nul doute qu’elle se classe parmi les plus violemment explosives de ce premier quart du 21ème siècle. 

7 janvier 2022

Volcan Wolf (Galapagos): départ d'éruption (mis à jour)

Un peu comme toujours aux Galapagos, une activité éruptive n'est connue que si elle démarre et que des personnes sont dans la zone pour la voir. Les éventuels signaux précurseurs, si ils sont détectés, font rarement l’objet de bulletins et c'est donc un peu à chaque fois la surprise (et c'est tant mieux). Ainsi 2022 commence par une éruption sur le volcan-bouclier Wolf, qui tire son nom de Théodor Wolf, Géologue Allemand du 19ème siècle qui a beaucoup travaillé sur l'archipel. C'est le point culminant de tout l'archipel avec une altitude de 1707 m (ou 1710 m, selon les sources). La dernière (ou maintenant avant-dernière) éruption remontait à mai-juin 2015 (déjà ????).

3 janvier 2022

Volcan Ambae : activité accrue fin 2021

Dans un post daté d'août 2021 j'avais fait un point sur l'activité des mois précédents et,à minima, le système volcanique montrait quelques signes d'instabilité, essentiellement marquée par des changements de couleur du lac ouest et, peut-être:

- par la formation temporaire d'un important panache riche en eau.

- par quelques signaux thermiques faibles et regroupés

- par des variations importantes du niveau des lacs  (mais ce dernier point est sujet à caution).

25 décembre 2021

Un point sur l'activité aux volcans Krisuvik, Piton de la Fournaise et Hunga Tonga Hunga Ha'apai

 Piton de la Fournaise, France,  2632 m

Après la fin de la précédente éruption (09 avril - 24 mai 2021), les bulletins de l'Observatoire volcanologique ont rapidement fait état d’une remise en pression progressive du réservoir superficiel, via l'analyse des taux de CO2 (s'échappant à grande profondeur d'un magma en cours de remontée et diffusé à travers le sol) et par les mesures de déformation et de sismicité. C'est après deux tentatives ratées, dont:

- une marquée par une importante crise sismique le 18 octobre sous le versant nord-est du Dolomieu et sous la Plaine des Osmondes et

- une autre plus faible le 17 novembre,

 que le magma a pu finalement fracturer la roche au-dessus du réservoir superficiel et parvenir à la surface.

20 décembre 2021

Volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai : puissante activité explosive (mis à jour)

C'est hier soir qu'un bulletin du VAAC de Wellington (Nouvelle-Zélande) a été publié après la détection, via des données satellites, d'un panache en formation. Ce bulletin a été publié à 22h09 TU le 19 décembre mais l'activité avait commencé environ 1 heure plus tôt, vers 21h05 TU. Avec le décalage horaire , cela donne en heure locale (TU+12) : départ d'éruption vers 09h05 heure du matin le 19 décembre.

4 décembre 2021

Un point sur l'activité aux volcans Sangay et Semeru (mis à jour x2)

 Sangay, Equateur, 5230 m

L'activité éruptive débutée en mai 2019 se poursuit. Depuis la précédente mise à jour la concernant (mars 2021) elle est restée globalement soutenue, toujours localisée au sommet et essentiellement explosive, avec une activité décrite par les volcanologues Equatoriens comme strombolienne intense, quasi permanente. Des phases d'effusion ont pu être observées toujours dans la ravine Est, en août, octobre et novembre notamment. Toutefois la situation a évolué ces derniers jours.

30 novembre 2021

Volcan Pinatubo : "petite" activité explosive aujourd'hui

C'est le VAAC de Tokyo qui, le premier, a signalé la possible survenue d'une explosion vers 03h40 TU (ajouter 8h pour l’heure locale), mais les images satellites n'ont pas été immédiatement très claires à ce sujet.

27 novembre 2021

Eruption au volcan La Palma : VEI 3?

Le cerveau humain (et pas que lui d'ailleurs) est ainsi : pour comprendre une situation, analyser un objet, il fonctionne par comparaisons.

Les éruptions n'échappent pas à la règle et c'est la raison pour laquelle plusieurs tentatives d'élaboration d'outils de comparaison et de classification ont été produites au cours des 100 dernières années. Mais pour toute classification, le même problème se pose: quels critères choisir? Avec, par ailleurs, cette obligation qui fonde l'approche appelée "science" qui vise à comprendre ce qui nous entoure : l'objectivité des critères en question. C'est-à-dire des critères qui ne dépendent pas du tout de l’observateur qui les définit et les utilisent.

5 novembre 2021

Puissante activité explosive sur le volcan Karymsky

La présence d'une activité éruptive au Karymsky n'est pas rare : c'est l'un des systèmes volcaniques les plus actifs de la péninsule du Kamchatka et de l'activité y est fréquemment observée depuis le début du dernier cycle éruptif, qui a débuté il y a environ 500 ans et est marquée par succession de phase éruptives globalement modérées (stromboliennes, vulcaniennes). Et, plus rarement, de séquences éruptives bien plus intenses.

30 octobre 2021

21 octobre 2021

Activité explosive intense aux volcans Aso et Manam

 Aso, Japon, 1592 m

Cela fait plusieurs jours que le système volcanique de l'Aso semble instable et peut-être même un peu plus longtemps puisque le niveau d'alerte volcanique avait été brièvement élevé à 2 en mai puis juin 2021. Toutefois la situation semble s'être d'avantage tendue à partir du 14 octobre avec la survenue d'une explosion, visiblement assez intense pour arroser tout le sommet de blocs. 

10 octobre 2021

Un point sur l'activité aux volcans Kavachi, Bagana, Lewotolo et Stromboli

 Stromboli, Italie, 924 m

L'activité au Stromboli  se caractérise toujours par des explosions faibles à modérées sur plusieurs évents sommitaux, l'évent nord (constitué de plusieurs bouches) étant celui où les explosions sont les plus fréquentes.

2 octobre 2021

L'alerte volcanique passée au jaune pour Vulcano

C'est la décision prise hier par l'INGV suite à l'analyse des données, qui montrent une évolution qui indique que le système volcanique est dans une phase de déséquilibre. Est-ce à dire qu'une éruption aura forcément lieu? Non. Mais cela signifie que cette possibilité est moins improbable et qu'il est donc nécessaire de renforcer sa surveillance pour mieux suivre l'évolution de cette instabilité et déterminer si, oui ou non, la possibilité qu'une éruption ait lieu augmente ou non.

30 septembre 2021

Volcan Kilauea : retour d'une activité éruptive!

Et c'est c'est la petite surprise au réveil : c'est repartit au Kilauea! L'activité éruptive ressemble, en terme de style et d'intensité, à celle qui a eu lieu entre décembre 2020 et mai 2021 (fissures avec petites fontaines et coulées de lave) et la localisation est la même : le cratère sommital Halema'uma'u .

28 septembre 2021

Retour d'un lac de magma sur le volcan Nyiragongo ? (mis à jour)

Mr Jeremy Riffaut m'a fait parvenir via twitter hier un article du site d'informations de République Démocratique du Congo 7 sur 7, dans lequel Mr Kasereka Mahinda Célestin, Directeur de l'Observatoire Volcanologique de Goma, indique que le lac de magma a fait son retour dans le cratère sommital. Précisions donc la situation.

19 septembre 2021

Volcan La Palma : une éruption a démarré! (mis à jour x12)

C'est donc le résultat de cette intrusion magmatique dont les signes ont débuté le 11 septembre par une crise sismique soutenue, produite par la fracturation lors de l’ascension d'une masse magmatique et sa mise en place à la base de la croute terrestre, vers 12 km de profondeur.

14 septembre 2021

Volcan La Palma : l'alerte volcanique élevée au jaune (mis à jour x3)

L'Institut de Volcanologie des Canaries a publié le 13 septembre un rapport indiquant que depuis 2017 des essaims de secousses sismiques ont été enregistrés en profondeur sous le massif de Cumbre Vieja, qui constitue la pointe sud du massif volcanique de La Palma , et qui est considérée comme la plus active (du point de vue du volcanisme, faut-il le préciser) de tout l'archipel Canarien.

28 août 2021

Le point sur l'activité aux volcans Chirinkotan, Great Sitkin, Pagan, Nishinoshima et Nyamulagira

Chirinkotan, Russie, Iles Kouriles, 724 m

Depuis le début du mois d'août le VAAC de Tokyo indique relever la présence de cendres émises par ce système volcanique, qui est donc entré dans une nouvelle phase d'instabilité après quelques années de calme (la dernière crise s'est déroulée de 2013 à 2017, de manière intermittente).

14 août 2021

Volcan Nishinoshima : ça bouge!

Très court post, mais vous souvenez-vous du post de début juillet? Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à prendre le temps de le lire car cela contextualise un peu ce post et j'y posait un certain nombre de questions. En tout cas, par rapport à la conclusion du post précédent, il est clair que rester vigilant était une bonne idée.

Eruption au volcan Fukutoku-Oka-no-ba : on fait le point (mise à jour x2)

Comme souvent en ce qui concerne les éruptions qui démarrent dans les zones très peu  peuplées, ce sont les données satellites qui, hier, ont donné l'alerte concernant le démarrage, vers 20h50 TU le 12 août, d'une activité éruptive sur le volcan Fukutoku-Oka-no-ba (5 km au nord de l'île Minami Iwojima), située à environ 1200 km au sud de Tokyo, dans l'archipel Ola première depuis 2010.

9 août 2021

Volcan Ambae: un calme relatif au cours du premier semestre 2021

J'aime bien aller chiner des petits détails sur les images satellites: je trouve certaines d'entre elles très esthétiques et puis, évidemment, il s'agit d'une source importante d'informations, en particulier sur des secteurs éloignés, plus ou moins isolés. Aussi, le 13 mars dernier, je flânais du côté du volcan Ambae, dont la dernière activité éruptive (2018), intense, avait causé beaucoup de problèmes aux insulaires et modifié notablement la topographie du sommet. 

4 août 2021

Un point sur l'activité aux volcans Kadovar, Shiveluch et Erta Ale

Erta Ale, Éthiopie, 613m

L'activité sur ce système volcanique est plutôt aléatoire depuis la fin de la grande phase effusive de janvier 2017- mars 2020, activité éruptive qui, malgré tout, avait redémarré finalement assez rapidement après la fin de cette crise importante, dès juin 2020, dans le Pit Crater Sud. Depuis lors, on peut détecter parfois des signaux thermiques, généralement faibles, indiquant des phases d'activité aussi bien dans le Pit Crater Sud que dans le Pit Crater Nord .

12 juillet 2021

Un point sur l'activité aux volcans Krysuvik-Trölladyngja (mis à jour), Lewotolo et Nishinoshima

Krysuvik-Trölladyngja, Islande, 379 m

Après le premier hoquet éruptif du 02 juillet l'activité a continué jusqu'au 04 juillet, jour où elle a nouveau cessé quelques heures avant de reprendre tranquillement, jusqu'au 06 juillet. Là elle a cessé pour plusieurs jours, situation unique depuis le départ de cette éruption. Le comportement du trémor pendant cette période de calme de quasiment 4 jours a été malgré tout une tendance globale à la hausse, et non pas au calme plat, ce qui laissait supposer une probable reprise, qui a effectivement eu lieu dans la nuit du 09 au 10 juillet.

 

3 juillet 2021

Volcan Krysuvik-Trölladyngja : hoquet de l'éruption

Et même s'il ne s'est agit que d'un arrêt temporaire d'activité, les dernières heures, et peut-être même les derniers jours de l'activité méritent quelques mots. Par contre, honnêtement, tenter de comprendre ce qui s'est passé me semble pour le moment assez difficile.

24 juin 2021

Un point sur l'activité aux volcans Etna et Manam

 Etna, Italie, 3300 m (environ)

Bon, depuis le post précédent et ses quelques mises à jours (fin mai), l'activité à l'Etna n'a pas cessé, et ce n'est rien de le dire. La dernière mise à jour décrivait à grands traits le 20ème paroxysme, mais (reprise du travail 6j/7 oblige) voilà que le compte est maintenant porté à 40. Le manque de temps m'incite à faire passer des images et des infos pour tous ces paroxysmes via twitter, mais comme le schéma global reste le même, il n'y a pas eu grand chose à raconter de neuf, sinon que le spectacle est à chaque fois exceptionnel.

5 juin 2021

Un point d'actualité : volcans Great Sitkin, Shiveluch, Soufriere de Saint Vincent, et Krysuvik-Trölladyngja (mis à jour)

Great Sitkin, Etats-Unis, 1740 m

Depuis 2016 l'Alaska Volcano Observatory garde un oeil un peu plus ouvert sur Great Sitkin, système volcanique isolé, qui ne menace donc pas directement de populations humaines. Depuis cette année-là l'AVO a parfois dû élever temporairement le niveau d'alerte au jaune du fait de crises sismiques  et de la présence d'émissions de gaz. Parfois, comme en juin 2018, une petite activité explosive, peut-être hydrothermale voire phréatique, avait été repérée mais rien n'indiquait alors que du magma soit parvenu à la surface de la Terre*.

27 mai 2021

Volcan Nyiragongo : une catastrophe difficile à éviter (mis à jour)

Comme pour beaucoup de monde je suppose, c'est avec surprise et stupéfaction qu'au soir du 22 mai j'ai commencé à voir circuler sur twitter des images inquiétantes d'une éruption dans la zone des volcans Nyiragongo et Nyamulagira.

L'activité avait débuté peu de temps avant (la nuit était tombée depuis peu sur place), les images étaient prises de nuit et une rapide recherche indiquait alors comme source de l'éruption soit le Nyamulagira, soit le Nyiragongo. Rapidement le doute s'est dissipé et la localisation de l'éruption s'est précisée au pied du versant sud-sud-est du Nyiragongo, dans le secteur de Kibati, dans une zone appelée Mujoga... donc aux portes de la ville de Goma. Puis les premières informations d'habitants qui fuient les coulées, l'ouverture de la frontière Rwandaise toute proche, et les images montrant ces mêmes coulées détruisant des bâtiments, habitations, dispensaires.... Et puis, peu après, autre info : les coulées sont entrées dans le nord de Goma mais vers 2h00 du matin, elles se sont arrêtées : une activité éruptive éclaire, brusque et inattendue.

21 mai 2021

Volcan Etna : retour des séquences paroxysmales (mis à jour)


Tout est dit dans le titre : les regards se tournent à nouveau vers l'Etna, où de nouveaux paroxysmes ont fait le spectacle ces derniers jours. Toutefois, sur la forme, ils ne sont pas différents de ceux qui les ont précédé cette année mais après plus d'un mois et demi de calme une question simple se pose : cette séquence est-elle la suite de la précédente (c'est-à dire : est-ce la même intrusion de magma qui est la cause), ou est-ce une nouvelle séquence liée à une nouvelle intrusion?

Ecoulement pyroclastique au volcan Stromboli : on fait le point

Depuis le 20 avril l'activité au Stromboli devient progressivement plus intense et et même devenue soutenue depuis le 12 mai. Une activité explosive fréquente (toujours belle) se déroule aussi bien avec un dynamisme classique (activité strombolienne typique) qu'avec des phases de spattering.

9 mai 2021

Un point sur l'activité aux volcans Krysuvik-Trölladyngja, Nevados de Chillàn et Nyamulagira

 Krysuvik-Trölladyngja, Islande, 379 m

Ces derniers jours ont été marqués par un mixe entre changement et stabilité.

Stabilité parce que le dernier pointage du débit ne montre pas de variation significative (7,3m3/s le 03 mai, toujours dans la moyenne observée depuis le début de l'éruption).

Changement parce que le régime éruptif a connu une modification aussi brusque que drastique.

30 avril 2021

Un point sur l'activité aux volcans Soufriere de Saint Vincent, Krysuvik-Trölladyngja et Pacaya

 Soufrière Saint Vincent, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, 1220 m

Après la phase paroxysmale en début de mois, l'activité a progressivement décliné avec des explosions bien plus rares et moins intenses. Les dernières ont eu lieu les 18 et 22 avril et depuis la situation du côté de l'activité explosive est calme.

Mais cela ne signifie pas que tout soit stoppé. Déjà la sismicité, bien que moins importante, reste au-dessus de la normale ce qui indique que le système volcanique n'est pas encore stabilisé même si le processus est vraisemblablement en cours (et tant qu'une nouvelle source d'instabilité, comme une nouvelle arrivée de magma, ne débarque pas).

22 avril 2021

Le point sur l'activité aux volcans Krysuvik-Trölladyngja (mis à jour) et Piton de la Fournaise

Bon : ces situations sont entrées dans une ère de relative stabilité ce qui signifie, du point du vue du blog, que les mises à jour régulières les concernant ne sont plus utiles (si tant est que le blog lui-même ait une utilité, évidemment! Mais là, vous êtes seuls juges). Le suivi se fait plus sur twitter en ce moment, mais bon : une rapide synthèse pour chacune ne peut faire de mal. 

9 avril 2021

Volcan Piton de la Fournaise : 1ere éruption de 2021! (mis à jour x3)

L'Observatoire Volcanologique avait indiqué ces derniers temps que la sismicité avait repris, accompagnée d'une déformation, suggérant une mise en pression du réservoir superficiel.

Ils ont indiqué aujourd'hui même que cette sismicité et cette déformation connaissaient une accélération, suggérant que le magma se frayait un passage vers la surface: le niveau d'alerte a été élevé à 1.

Volcan Soufriere de Saint Vincent : un ordre d'évacuer a été donné (mis à jour x6)

Le titre l'indique assez clairement : la situation sur le volcan de la Soufriere de Saint Vincent se tend depuis hier...En fait depuis un poil plus longtemps puisque ces dernières semaines ont été marquées par l'apparition d'essaims de secousses, en deux périodes : 23-26 mars (localisation vers 5 km de profondeur), et 5 avril jusqu'à aujourd'hui (localisation vers 6 km de profondeur).

Si ces essaims ont avant tout été constitués de secousses de type volcano-tectonique (fracturation des roches en lien avec la pression magmatique et/ou des fluides qui s'en échappent) le signal d'alerte a été la survenue de signaux de type trémor sur les enregistrements, interprétés comme la migration de magma vers la surface.

1 avril 2021

Un point sur l'activité aux volcans Pacaya (mis à jour) et Krysuvik-Trölladyngja (mis à jour x5)

 Krysuvik-Trölladyngja, Islande, 379 m

L'activité éruptive débutée le 19 mars se poursuit sur la fracture ouverte à travers l'ancien massif volcanique de Fagradalsfjall, dans le vallon Geldingadalir. Elle reste globalement stable et mixte : faiblement explosive (VEI 0 à 1) et modérément effusive, avec un débit estimé entre 5 et 7 m3/s.