17 janvier 2019

Un point sur la situation des volcans Soufrière de Guadeloupe et Kuchinoerabujima

Soufrière de Guadeloupe, France, 1467 m

C'est dans le bulletin d'avril 2018 qu'on peut lire pour la première fois que, je cite:"La probabilité d'une activité éruptive à court terme reste faible. Cependant, compte tenu du regain d'activité sismique et fumerolienne enregistré ces dernières semaines, un changement de régime du volcan a été observé tel qu'on ne puisse pas exclure une intensification des phénomènes dans le futur. En conséquence, l'OVSG-IPGP a renforcé son niveau de vigilance."

9 janvier 2019

Nouveau pic d'activité au volcan Manam (mis à jour)

Si vous me suivez sur twitter vous savez déjà qu'un nouveau pic d'activité s'est produit le 08 janvier 2019* sur la l'île-volcan Papoue de Manam. C'est le quatrième du genre depuis août 2018 et le précédent s'était déroulé en décembre dernier. L'édifice étant isolé et peu étudié, l'origine, la mécanique de ces paroxysmes à répétition n'est pas connue mais n'est pas unique: la situation ressemble globalement, vue de l'extérieur,à celle du Fuego (Guatemala) ces dernières années.

5 janvier 2019

Un point sur l'activité des volcans Sheveluch, Krakatau et Pacaya

Pacaya, Guatemala, 2552 m

L'activité éruptive sur le Pacaya n'a pas cessé depuis le précédent post qui en faisait mention, en novembre dernier. Et dans les grandes lignes elle n'a pas fondamentalement changé. Il s'agit toujours d'une éruption plutôt faible, marquée par une activité explosive peu intense (strombolienne en l'occurence) accompagnée d'une effusion (coulée de lave).

1 janvier 2019

Un point sur l'activité du volcan Karangetang (Indonésie)

Et bien avant d'attaquer ce premier post de l'année 2019, je tiens à vous remercier toutes et tous pour avoir été des lectrices et lecteurs attentifs du blog depuis sa création en 2013, partageant anecdotes, corrections et des remarques qui peuvent permettre de mettre en perspective certaines infos.
Attentifs, mais aussi compréhensifs en ce qui concerne les (et je le sais) nombreuses erreurs d'orthographe, fautes de frappe et autres fruits de ma (quasi) non-relecture qui se glissent régulièrement dans les textes. 

28 décembre 2018

Un point sur la situation des volcans Etna, Ambrym, Krakatau (mis à jour, x2), Sheveluch (mis à jour), Stromboli et Mayon

Plutôt que de faire des mises à jour dispersées dans les différents posts antérieurs qui concernait la plupart des situations dont je vais perler ici, il me parait plus simple de faire un post unique pour en parler, ce qui permettra d'y voir plus clair .

Etna, Italie, 3330 m

Suite au paroxysme impressionnant mais bref du 24 décembre dernier, l'édifice a été le siège de mouvements importants à l'origine de  secousses sismiques parfois assez fortes. Les volcanologues de

24 décembre 2018

Une fin 2018 incroyable: éruption fissurale sur le volcan Etna!

Bon! Il va falloir faire avec le fait que, cette année, le repas de famille ne sera pas tranquille cette fin d'année, l'actualité éruptive étant plus chargée et plus surprenante que prévu, et malheureusement pas toujours pour de bonnes raisons (voir Krakatau, évidemment).

18 décembre 2018

Explosion assez forte au Kuchinoerabujima

Le système volcanique du Kuchinoerabujima montre les signes d'une instabilité persistante depuis ce mois d'août, essentiellement sous la forme de petites explosions et d'émissions de cendres. Or comme une activité explosive intense avait eu lieu en 2015, la situation en cours était évidemment surveillée de très près, afin d'anticiper une situation similaire ou pire.

16 décembre 2018

Ouverture de fissures éruptives sur le volcan Ambrym! (mis à jour x2)

Ambrym est un édifice volcanique où une activité éruptive permanente se déroule. Généralement le magma ne fait qu'affleurer à la surface de la Terre, au fond de divers cratères, dont les deux principaux sont le Marum (4 évent actifs) et le Benbow (2 évents actifs). Il arrive malgré tout de temps à autres que le magma puisse se frayer un chemin en dehors de ces deux sites. Il fracture la roche, ouvre des fissures et jaillit alors directement sur le plancher de la caldera d'Ambrym. La dernière fois que cela s'était produit c'était en février 2015. En conséquence l'alerte volcanique a été élevée à 3.

Intense activité éruptive sur le volcan Soputan

Après l'intense activité qui avait eu lieu début octobre le calme, y compris au niveau sismique puisque la sismicité était retournée à un niveau plutôt habituel. Mais depuis hier une nouvelle éruption est en cours, à nouveau assez intense visiblement.