22 mai 2020

Volcan Ambrym : la véritable éruption fissurale de décembre 2018

14 décembre 2018 : après une série de secousses sismiques entre 13h00 et 20h00 TU (entre minuit et 07h00 heure locale le 15 décembre donc), une fissure s'ouvre dans la caldera sommitale d'Ambrym, non loin du cône Marum et de la zone de l'éruption fissurale de 2015. En émanent des fontaines de lave et un vaste champ de coulées en l'espace de seulement quelques heures (environ 24 heures) puis le magma cesse de s'épancher dans la caldera. Mais dans ce court intervalle, tous les lacs de magmas ont été purgés, d'importantes émissions de cendres ont lieu et se poursuivent au moins jusqu'au 17 décembre, et sont dues à d'importants effondrements dans les cônes Marum (pour l’essentiel) et Benbow. Par la suite, d’impressionnantes fractures font leur apparition sur la côte est, à plus de 20 km du site de l'éruption. Puis, plus rien...du moins c'est ce que je pensais.

6 mai 2020

Les actus du jour : volcans Tofua, Kuchinoerabujima et Kavachi

Kuchinoerabujima, Japon, 657 m

Depuis 2014 cette petite île, volcanique, est le siège de phases d'activités globalement peu intenses, à priori non éruptives (mais on va voir que la question peu se poser), indiquant que ce système volcanique reste instable. Et depuis octobre 2019 cette instabilité incite les volcanologues Japonais à maintenir le niveau d'alerte à 3.

27 avril 2020

Volcan Ambrym : la modeste éruption fissurale de 2015 et les frères Grimm

Depuis qu'Ambrym a été visité, observé, décrit, il y a quasiment toujours eu une activité éruptive au niveau de la zone sommitale avec, évidemment, quelques pauses, généralement courtes. En dehors des périodes de confinement, cette activité éruptive est même la source d'une activité touristique non négligeable. Les éruptions sommitales ont toutes pour point commun de se dérouler...au sommet, certes, mais peuvent toutefois se séparer en deux groupes :

  • l'activité éruptive permanente sous forme de lacs de magma dans les cratère des cônes Marum et Benbow, et parfois dans quelques évents proches, annexes de ces deux-là.
  • Des phases d'activité éruptive fissurales dans la caldera mais hors des cônes Marum et Benbow
    Parfois les éruptions se produisent hors de la caldera, loin sur les Rifts-Zones qui traversent l'édifice. Il y en a 2, qui se rejoignent au sommet: la Rift-zone Ouest (sur laquelle se produisit, entre autres, la spectaculaire éruption de 1913, sur la côte), et la Rift-Zone Est.
J'avais, dans un précédent post, fait le point sur quelques généralités concernant Ambrym: je vous conseille d'aller le lire, notamment pour faire le point sur les noms des reliefs si vous n'y êtes pas familier, et parce que la structure interne déduite de multiples études y est représentée : ça peut aider pour la suite !

18 avril 2020

L'activité évolue au volcan Klyuchevskoy (Russie)

Depuis plusieurs mois maintenant le système volcanique du Klyuchevskoy est instable. Ce sont d'abord des phases de timides émissions de cendres qui ont eu lieu, pendant plusieurs semaines et le 06 février c'est une activité éruptive, vraisemblablement strombolienne, qui a démarré. Depuis lors seules cette activité explosive avait lieu, avec des moments plus calme alternant avec des phases plus intenses.

11 avril 2020

Départ d'une activité éruptive spectaculaire au volcan Krakatau (mis à jour x2)

Ça c'est la surprise de la fin de journée, totalement inattendue : l'horizon s'est littéralement illuminé au cours de la nuit, peu après 22h (heure locale) sur la webcam installée sur la côte de Java.
En cause: le démarrage d'une intense activité éruptive, la première* depuis le paroxysme de décembre 2018 et son tsunami meurtrier.

2 avril 2020

Éruption n°2 au Piton de la Fournaise (mis à jour x2), nouvelle explosion au Merapi

C'est un post qui ira vite car pour l'heure...il n'y a pas grand chose à dire :) .

Piton de la Fournaise, France, 2632 m

Alors que le mois de mars avait été plutôt tranquille du côté des signaux géophysiques (cf le bulletin mensuel de l'IPGP), les volcanologues de l'IPGP avaient toute de même noté une légère hausse de la sismicité superficielle dans les tous derniers jours de mars, notant au passage que "Cette augmentation sera à suivre le mois prochain.".

31 mars 2020

Mise en place d'une coulée de lave à Stromboli!

L'activité éruptive, essentiellement explosive, est permanente à Stromboli et connait évidemment des variations (si on vous a fait croire à une explosion toutes les 15 minutes, oubliez, c'est une abominable simplification de la réalité). On se souvient des paroxysmes de l'an dernier évidemment, mais depuis l'activité éruptive, essentiellement explosive (une petite effusion en début d'année) a variée entre un niveau dit "modéré" et un niveau décrit comme "élevé" (évaluation donnée à partir de données fournies en temps réèl par divers capteurs).

27 mars 2020

Un point sur l'activité aux volcans Nyamulagira, Merapi (mis à jour x4) et Ol Doynio Lengai

Nyamulagira, République Démocratique du Congo, 3058 m

Depuis le post précédent, en février, les images ont a nouveau été masquées par des nuages , ne laissant que peu de chance de se faire une idée concrète de l'état du débordement. Toutefois, on pouvait être sûr qu'il se poursuivait, grâce à:

20 mars 2020

Un point sur l'activité à l'Erta Ale (Éthiopie)

Lorsqu'on lit la fiche du Global Volcanism Program concernant l'Erta Ale, on peut lire qu'il s'agit d'une zone où l'activité éruptive est permanente depuis les années 60 (avec les premières observations scientifiques de Tazieff et Varet), et peut-être même depuis plus longtemps : peut-être depuis le début du 20ème siècle. C'est dire si l'activité volcanique est régulièrement alimentée depuis le manteau terrestre dans ce secteur, bien qu'elle se traduise le plus souvent par une activité éruptive tranquille, très faiblement explosive et surtout effusive, la manifestation la plus spectaculaire étant le maintient d'un lac de lave.

6 mars 2020

L'impact du volcanisme...sur le droit

C'est avec plaisir que je relaie cette information concernant un colloque qui se tiendra sur l'île de la Réunion les 09 et 10 avril 2020, respectivement au Campus du Tampon (amphi 350, Olympe de Gouges) et à la Cité du Volcan (Auditorium Alfred-Picard).