3 juin 2013

Erebus: l'éruption du bout du monde

C'est un volcan, découvert par James Ross en 1841, dont on n'entend que très peu parler mais qui est pourtant en éruption permanente depuis 1972, au moins, d'après le Global Volcanism Program. Il est très probable que cette activité soit plus ancienne mais elle observée de manière presque continue depuis cette date. L'éruption en question maintient un lac de lave quasi-permanent dans un pit crater ouvert au fond du cratère sommital. La particularité de ce lac est qu'il n'est pas fait de lave basaltique mais d'une lave phonolitique, plus visqueuse et moins chaude.

Lac de lave du volcan Erebus
Le lac de lave de l'Erebus, photographié le 25 mai 2010. Image MEVO


C'est un édifice dont la morphologie suggère une histoire complexe, débutée il y a au moins 1.3 millions d'années environ, mais méconnue du fait de la faible quantité d'affleurements disponibles, l'édifice étant recouvert par la glace (température moyenne en hiver : -50°C; en été: -20°C). Les données récoltées depuis les premiers travaux, en 1972, indiquent que les 110 000 dernières années ont été marquées par un niveau d’activité assez élevé, avec une haute fréquence des éruptions, généralement effusives (nombreuses coulées) et la mise en place d'épisodes éruptifs violents, pliniens ou plus.
Ainsi la morphologie de l'édifice est marquée par la présence de deux calderas, clairement identifiables dans sa topographie. La seconde, en particulier, ne daterai que de 11 000 à 24 000 ans ("Geochemistry and mineralogy of the phonolite lava lake, Erebus volcano, Antarctica: 1972 – 2004 and comparison with older lavas; P.J.Kelly et al, 2007).


Modèle numérique de Terrain du volcan Erebus
Modèle Numérique de Terrain de l'Erebus. Données ASTER-GDEM (une coproduction METI et NASA).

Cette activité éruptive, effusive, est donc toujours en cours actuellement. Le site du MEVO (Mount Erebus Volcano Observatory) ne peux malheureusement pas maintenir les webcams, qui ne fonctionnent plus depuis le mois de janvier.
Mais le lac de lave est vraisemblablement toujours présent à en croire le MODVOLC. Ce dernier a pu repérer hier quelques anomalies thermiques au sommet de l'édifice.

Anomalie thermique du volcan Erebus
Anomalies  thermiques de l'Erebus, hier. Image : MODVOLC
Les images directes du lac sont très rares, et la seule récente que j'ai pu trouver pour le moment est cette image EO-1 ALI (image satellite), prise le 15 mars dernier, sur laquelle le lac est bien visible et qui atteste donc de sa présence récemment.

lac de lave du volcan Erebus
Image EO-1 ALI du 15 mars 2013. Image : USGS

Sources : MEVO; MODVOLC; Global Volcanism Program; USGS.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire