20 février 2017

Un point sur l'activité des volcans Sinabung et Sheveluch

Sinabung, Indonésie, 2460 m

L'activité éruptive se poursuit et reste stable, en tout cas en ce qui concerne l'activité en surface. Le magma continue de s'extruder lentement au sommet, alimentant le petit dôme de lave. Ce dernier déborde et des fragments s'en détachent régulièrement, ce qui génère de
fréquentes avalanches de blocs en direction de l'est (essentiellement) et du sud-est (rarement). En plus de cette extrusion, qui reste l'activité la plus présente, des explosions se produisent de temps à autres ce qui peut parfois provoquer le détachement de fragments de dômes plus volumineux: ils se pulvérisent en formant de petits écoulements pyroclastiques.
Les avalanches de blocs qui se détachent du dôme en croissance sont bien visibles la nuit grâce à leur rayonnement infrarouge. Image: PVMBG

Parfois les explosions provoquent le détachement de fragments plus volumineux du dôme: ils forment des écoulements pyroclastiques. Image: PVMBG

Pour le moment le niveau d'alerte reste à 4.

Source: PVMBG

Sheveluch, Russie, 3283 m

Depuis mon précédent post (oulà, ça remonte déjà loin!) l'activité sur le volcan n'a pas évolué de manière significative. Tout comme pour le Sinabung ci-dessus, l’extrusion poursuit son cours et génère des avalanches de blocs, essentiellement sur le versant sud-sud-ouest à priori. De temps à autres des explosions plus ou moins fortes peuvent se produire et leur source se situe au sommet du dôme en cours d'extrusion à ce qu'il semble (l'emplacement des webcams ne permet pas d'être très précis à ce sujet). Les panaches sont riches en cendres mais les explosions qui les produisent sont de courtes durée: ils se dispersent rapidement.
Les images produites aujourd'hui par les webcams permettent de constater la présence d'un dépôt récent (non recouvert par la neige) d'écoulement pyroclastique.

Explosion et dépôt récent d'écoulement pyroclastique, vue aujourd'hui. Image: IVS-FEB-RAS
Pour le moment l'activité, de part son intensité modérée, ne génère qu'un risque réduit, mais malgré bien réèl, pour l'aviation: le KVERT maintient un niveau d'alerte à l'orange.

Sources: IVS-FEB-RAS; KVERT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire