18 mai 2016

Etna: une éruption proxysmale aujourd'hui (màj)

L'activité strombolienne qui avait débuté hier a finit par évoluer en paroxysme. Et ce n'est pas sur le Cône Nord-Est, où tout à commencé, qu'il s'est produit, mais sur son voisin, la Voragine, qui fut le siège du paroxysme précédent, en décembre 2015.

Après avoir laissé le clavier ce matin pour aller au travail, l'activité strombolienne s'est poursuivie sur le Cône Nord-Est, sous la forme de grosses émissions de cendres à haute température, vraisemblablement accompagnée de projections de bombes: une activité strombolienne plus que soutenue donc.
Mais à 12h40 (heure locale) tout à basculé dans une véritable débauche d'énergie lorsqu'une activité très intense à démarré dans la Voragine. En l'espace d'une demi-heure cette activité est montée en puissance jusqu’à générer un panache de cendres, produit par une activité de fontaine de lave, dont l’altitude a été estimée par le VAAC de Toulouse à environ 5000m..mais ce n'est pas tout.

Paroxysme du volcan Etna: Images: Nicola Zappala
Peut-être ne l'avez-vous pas remarquée sur le time-lapse ci-dessus, réalisé à partir des images prises depuis Bronte (à l'ouest du volcan) mais à partir de partir de 15h05 une étrange langue bleutée descend le versant ouest. Il s'agit d'une coulée de lave qui a pris naissance sur le haut versant ouest de la Bocca Nuova. Elle se voit mieux sur les images de la webcam thermique de l'INGV, à partir desquelles j'ai fait le petit time-lapse ci-dessous.  Avec le temps plusieurs front se sont individualisé le long du trajet de lave, constituant non plus une coulée unique, mais un champ de coulées.

Le paroxysme et sa coulée de lave, vus en imagerie thermique. Images: INGV


Actuellement ce champ de lave, qui dégouline en plusieurs fronts, reste alimentée et pourrait avoir atteint, pour son front le plus bas, une longueur de 2500-3000m et une l'altitude de 1700 à 1900 m.
Le bulletin de l'INGV décrit cette coulée comme le résultat d'un débordement de la zone Bocca Nuova-Voragine. Or la dernière fois que ce secteur a été touché, si je ne me trompe pas, c'est lors des paroxysmes de la Voragine et de la Bocca Nuova, fin 1999....mais ce n 'est pas tout!

Le champ de coulées de lave du versant ouest, vu depuis Bronte. Image: Nicola Zappala

Les images thermiques prisent depuis l'est montrent qu'une autre coulée a pris naissance sous le couple Voragine-Cône Nord-Est, et s'est écoulée dans la Valle del Bove sur une longueur d'environ 2500m, au moins.

La coulée de lave du versant est, vue à travers une webcam thermique. Image: INGV

Sur l'image thermique on voit que la source se trouve sous les cratères sommitaux: elle ne déborde pas du cratère surle versant est, contrairement à ce qui a été observée sur le versant ouest. Il est possible donc que cette coulée est sorte par un fissure ouverte pendant le paroxysme.

Je me suis amusé à réaliser un carte grossière des coulées, afin que celles et ceux qui ne connaissent pas bien l'Etna puissent localiser les coulées. Je ne nie pas que la précision doit être un peu douteuse, mais, grosso modo, ça doit ressembler à ça. L'INGV publiera peut-être une carte qui sera forcément très précise.

Carte grossière des coulées de ce paroxysme.

Cette activité paroxysmale n'a pas été très longue puisqu'elle s'est déroulée entre  13h30 et 15h30 grosso modo. Et il reste bien évidement à comprendre pour quelle(s) raison(s) l'activité a brusque changé de cratère puisqu'au moment où elle démarre dans la Voragine, elle s'éteint assez rapidement dans le Cône Nord-Est. Et pour en savoir plus sur le pourquoi du comment, il faudra attendre les analyses de l'INGV.

Mise à jour, 19 mai, 07h46

L'activité éruptive se poursuit mais avec les nuages qui occupent le sommet en ce moment il n'est pas possible d'en voir les détails. Toutefois on peut au moins constater que l'effusion se poursuit, aussi bien sur le versant ouest que sur le versant est, grâce aux images thermiques notamment.

La coulée de lave du versant ouest. Image: INGV

La coulée de lave du versant est. Image: INGV

Après un forte baisse hier le trémor, quand à lui, est revenu à un niveau aussi important qu'au moment de la phase paroxysmale d'hier. Sur les images de al webcam installée à Giarre (versant est) on peut voir qu'un panache important est produit mais il est difficile de savoir si il est constitué de gaz ou de gaz +cendres et, dans le second cas, si la charge en cendres est importante ou pas. Bref: une nouvelle phase paroxysmale est-elle est cours ou non? Seule une météo plus favorable permettrait d'en savoir plus.

A droite du graphe, le second pic du trémor, en cours au moment de la publication de la mise à jour. Image: INGV

Mise à jour, 19 mai, 21h04

Le volcanologue Boris Behncke, de l'INGV, a fait savoir que le second pic de trémor a bien été associé a nouveau paroxysme sur la Voragine. Le panache important dont je parlais ce matin était donc bien un panache de cendres, du à ce nouveau pic d'activité. Ce dernier a cessé en cours de journée, et le trémor était redescendu très bas avant midi TU.
Ce soir le volcan reste dans les nuages et il n'est toujours pas possible d'avoir de détails sur ce qu'il s'y passe. Une chose est sure toutefois: les deux coulées, ouest et est, restent alimentées.


Coulée de lave sur le versant Est (Valle del Bove). image: INGV

La coulée de lave du versant ouest, vue depuis la ville de Bronte. Image: Nicola Zappala

Sources: INGV; Nicola Zappala; VAAC de Toulouse

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    L'alternance des zones éruptives est vraiment intéressante. Depuis quelques temps, on a vraiment l'impression que ces cônes sommitaux fonctionnent de concert, comme des soupapes d'un moteur. En tout cas, ça donne envie d'aller en Italie !

    J'espère que cette activité n'est qu'un préambule pour 2016...

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, félicitations pour votre site sur les volcans dans le monde du web.
    Je voulais vous dire, une nouvelle webcam sur le volcan Etna actuellement en éruption.
    Merci salutations

    www.guidetna.it
    www.guidetna.it/webcam-etna

    RépondreSupprimer