30 octobre 2015

Piton de la Fournaise: la troisième phase de l'éruption est en cours (mis à jour 14h33)

Je vais tout de suite rendre à César ce qui lui appartient en remerciant chaleureusement Ison Drake qui, dès hier soir, m'a fait part de son étonnement quand à la présence de lueurs dans le cratère du nouveau cône du Piton de la Fournaise (voir commentaires du post précédent). Et en effet une activité a progressivement repris, très timidement et d'abord sismique, dès l'après-midi avec une hausse, progressive elle-aussi, d'abord du "bruit de fond" à partir de 12h15 TU environ (16h15 Heure locale) puis plus tard, ce matin
peut avant 00h30 TU (04h30 heure locale), du trémor. En fait on passe progressivement de l'un à l'autre.
Et je vais rendre immédiatement à nouveau à César ce qui lui appartient: je remrecie Thomas Lecomte, autre lecteur/commentateur du blog, pour m'avoir permis d'accéder aux sismogrammes qui permettent d'illustrer cette évolution de la sismicité: l'évolution du signal se fait ainsi flagrant.

Evolution de la sismicité sur le volcan Piton de la Fournaise, 29 octobre 2015
Évolution de la sismicité et "montée en puissance" du trémor. Image: Edusismo.org

Cette modification de la sismicité s'est traduite en surface par une reprise d'une activité éruptive faible. La première image qui permet de constater sa présence sur la webcam du Piton de Bert est horodatée à 17h03 TU hier soir mais il n'est pas impossible qu'elle ait débuté plus tôt en étant masqué par les nuages (la journée d'hier a été bouchée) mais c'est peu probable, du fait qu'il n'y avait pas , sur les rares images de la toute toute fin du jour, de panache de dégazage important. Il s'agit de l'image ci-dessous.

Retour d'une activité sur le volcan Piton de la Fournaise, 29 octobre 2015
Lueur sur le nouveau cône au moment où la lune se lève(à droite). image: OVPF/IPGP

Depuis lors l'activité n'a cessé de s'intensifier et des projections ont fait leur apparition. Actuellement il semble que l'activité soit, dans le cratère du cône, très intense puisqu'on peut voir le brassage du "lac de lave" nettement sur les images en plein jour. Par ailleurs, et on pouvait s'y attendre, une nouvelle coulée a fait son apparition depuis une zone située au pied du cône, au sud-ouest. Elle semble bien alimentée et progresse rapidement en direction du Sud-Oues. C'est une situation similaire à celle de la seconde phase de l'éruption (22-24 octobre) et l'on peut s'attendre à ce que, comme alors, la coulée passe au pied du Piton de Bert si elle reste alimentée.

Nouvelle coulée de lave sur le volcan Piton de la Fournaise, 30 octobre 2015
L'activité dans le cône et la nouvelle coulée. Image: OVPF/IPGP

Dans la presse réunionnaise de ce matin:
1- on peut voir la première photo de cette nouvelle phase prise ce matin à 02h41 TU*, ce qui prouve que la coulée était alors déjà présente, peut-être depuis très peu de temps.

Première image de la nouvelle phase de l'éruption du volcan Piton de la Fournaise, 30 octobre 2015
L'activité dans le cône et la coulée ce matin à 02h41 TU. Image: Planet'Air, via Zinfo974.
2- on apprend que la cérémonie qui donnera un nom aux nouveaux cônes de cette éruption à répétition aura lieu aujourd'hui même au bord de l'Enclos.


Bien sûr dès la réception par la Préfecture indiquant la confirmation d'une nouvelle phase éruptive, le Préfet a de nouveau déclenché l'alerte 2-2 du plan ORSEC "Volcan".

* comment peut-on connaitre l'heure? En regardant sur la webcam du Piton de Bert, tout simplement.

L'appareil de la société Planet'Air visible au moment de la prise de vue. Image: OVPF/IPGP

Mise à jour, 17h41

Comme prévu les cônes édifiés lors des éruptions de mai et en cours ont été officiellement nommés aujourd'hui. Pour le premier le nom retenu est Kei Aki, du nom du volcanologue Keiiti Aki, spécialisé en géophysique (sismologie) d'origine Japonaise et formé au MIT, décédé en 2005 sur l'île.
Le second, qui a repris du service hier soir, a été nommé Kala et Pélé. Je ne ferais pas l'affront à nos amis réunionnais de faire croire que je savais, avant de lire l’article d'imazpress, qui était Granmèr Kal , mais si comme moi vous souhaitez en savoir un peu plus, suivez ce lien. Quand à Pélé, il s'agit tout simplement de la celèbrissime déèsse Hawaïenne, qui réside actuellement au Kilauea, dans le cratère Halema'uma'u.


Pour en revenir à l'éruption vous aurez peut-être remarqué que les images de al webcam du Piton de Bert sont rouges: il semble qu'un incendie ait débuté à nouveau dans le rempart sous la webcam. En tout cas on peut le supposer car l'une des images à permis de voir ce qui ressemble à une flamme. Et si c'est bien le cas, ce qui reste à confirmer, la webcam pourrait être menacée car cette lueur assez intense persiste.

Possible flamme visible à la webcam en début de nuit. Image: OVPF/IPGP
Si on veut "voir" l'activité du cône et la coulée il faut se tourner du côté de la webcam du Piton Basaltes. Leur lueurs sont en effet bien visible lorsque les nuages ne gênent pas trop.

L'activité en cours vue depuis le Piton Basaltes en toute fin de journée. Image: OVPF/IPGP

Mise à jour 31 octobre 2015, 07h38

Les images qu'envoeint la webcam du Piton de Bert ne sont pas compatible avec l'ide qu'un incendie a court dans le Rempart. Ce qui pouvait ressembler à des flammes dans l'image postée plus haut est en fait une image de la coulée de lave, vue dans une trouée nuageuse (et de fait pas très nette, l'image). L'ambiance rouge dominante était vraisemblablement le reflet de la coulée passant sous la webcam dans les nuages. Il est donc clair qu'il n'y a pas d'incendie pour deux raisons:
- il n'en est fait menstion nulle part dans la presse ou dans les rapports officiels
- l'image de la webcam n'est absolument pas bouchée par les gaz et particules qu'une incendie devrait générer.

Voilà une bonne nouvelle car la webcam n'est, du coup, pas menacée.
Au lever du jour le spectacle était tout simplement magnifique.

Le cône Kala et Pélé du volcan Piton de la Fournaise en éruption, 31 octobre 2015
Le cône Kala et Pélé et ses coulées ce matin: superbe. Image: OVPF/IPGP

Il semble qu'une petite coulée très peu alimentée partent plein est depuis la base du cône Kala et Pélé. Mais les images de nuit sont restées trop brouillées par les nuages pour avoir des détails la concernant. Elle est présente pour la première fois à 21h53 TU, mais a fait son apparition avant.


Mise à jour 14h33

L'OVPF a édité une note sur son site web indiquant la fin,en moins de deux minutes, de la troisième phase de l'éruption à partir de 16h17 (heure locale). Cette succession d'émissions plutôt soutenues de lave qui prennent fin brusquement rappèlent un peu le fonctionnement des geysers.
Ces derniers sont contraints à la fois par le comportement de l'eau en fonction de la pression et la température, et par la présence de zones de stockages superficiels. Je me demande donc si, suite à l'immense vidange due à l'éruption de 2007 et à la réorganisation interne qui s'en est suivie (effondrement du Dolomieu) des zones tampons (peut-être de petits réservoirs) n'auraient pas pu se former, obligeant le magma a être émis par à coup plutôt que d'une seule traite.
Bref: comme le dit justement Ludovic Leduc dans les commentaires "on entre dans le monde des hypothèses", et cette analogie, avec ses limites, n'est rien d'autre que cela.

Merci à Ludovic d'avoir confirmé l'absence d'incendie et d'avoir donné en commentaires des détails de l'activité.


Sources: Merci encore à Ison Drake et Thomas Lecomte. Merci aussi à Olivier Dupéré pour l'info concernant la cérémonie visant à nommer les cônes; OVPF/IPGP; Edusismo.org; Zinfo974; Clicanoo; Imazpress;

22 commentaires:

  1. Oh de rien c'était normal de vous le signaler. En ce moment je reste branché 24/24 sur les webcams de la fournaise car cette éruption me passionne de par sa beauté que sa complexité (rebondissements). Merci encore pour ce merveilleux blog que je prends plaisir à lire tout les jours et bonne journée à vous !
    ISON-DRAKE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal. J'ai en ce moment plusieurs petites choses en vue, dont peut-être certaines aboutirons à des posts sur le blog. Je regarde bien les webcams un peu tous les jours, hier matin notamment, mais pas hier soir.
      Merci de votre fidélité en tous les cas. Juste par curiosité: votre pseudo est emprunté à deux comètes ou c'est un hasard? Ison, dont on a pu suivre la disparition à son périhélie l'an dernier, et Drake, qui est une comète découverte en 1910.

      Supprimer
    2. Oui. Mon surnom vient de la comète C/2012 S1 ISON, qui a malheureusement disparu en se désintégrant lors de son passage très (trop) près du Soleil (périhélie) début décembre 2013. Cette comète était pour moi un passion et j'ai eu un peu de mal a me remettre de cet évènement donc j'ai pris son nom pour former la première partie de mon surnom. Concernant "Drake" , c'est à la fois parce que j'aime aussi la comète Drake mais aussi car j'aime les dragons et que je voulais donner un côté anglais à mon surnom. A noter aussi que le surnom n'est pas complet sur mon compte Google car en effet , il faut rajouter "Le Volcanologue " à la fin ce qui donne " Ison-Drake Le Volcanologue ". Mon vrai nom est Florian Nouguès et j'ai 15 ans, ma passion est le volcanologie et je souhaite devenir volcanologue.

      Supprimer
  2. bonjour
    idem, cette éruption est passionnante.
    Vos analyses sont toujours pleines de bon sens et pertinentes.
    merci

    RépondreSupprimer
  3. Au feu les pompiers .... le rempart is on FIRE !

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien possible. J'ai cru apercevoir un truc sur un image de la webcam de Bert: j'ai cru que c'était une flamme mais je n'en suis pas sûr...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Webcam de 14:53:23 TU => Flamme visible

      Supprimer
    2. C'est bien de celle dont il s'agit en effet (elle sera dans la MàJ en préparation). Pour le moment je n'ai rien revu de tel mais je surveille.

      Supprimer
    3. La webcam ne répond plus on dirait.

      Supprimer
    4. Pour le moment ça a l'air de rouler mais le taux de rafraichissement est un peu chaotique avec une image toute les 2 à 6 minutes grosso modo.

      Supprimer
    5. bonjour

      ne pensez vous pas que l'image du piton basalte plus haut (14h57 tu), ce que vous désignez comme la lueur de la coulée, ne soit pas plutôt la lueur de l'incendie dans le rempart (comme la semaine dernière) ?
      cela correspond parfaitement avec les images que nous avions la semaine dernière, lors de l'incendie.

      Espérons que les gens de opvf ont bien débroussaillé autours de la webcam lors de leurs interventions cette semaine, sinon la webcam va finir en barbecue, vu que le dash 8 et autres hélicoptères de lutte incendie n'interviennent pas de nuit.

      on voit, ce soir, quelques taches sur la caméra Bert, peut ètre des cendres déposés sur l'objectif.

      je trouve aussi, que l'intensité de l'éruption est très forte, car je n'ai pas souvenir de voir à ce point l'éruption depuis la piton basalte durant toute les phases précédentes.

      Vraiment étonnante cette 3 ème monté de magma, qui monte en puissance de manière relativement rapide, toujours via la même cheminée, le cône kala et pélé ?

      @Ison- Drake: félicitation pour ta passion, si jeune, j'espère que tu pourras réaliser tes projets.

      Bonne soirée au coin du feu.. euh, au coin des webcams et du sismogramme.

      Supprimer
    6. Bonsoir,
      Pourriez-vous donner les liens directs pour les webcams et sismos, car le site de l'OVPF/IPGP est très mal foutu je trouve !! :)
      Merci et bonne soirée...

      Supprimer
    7. Bonjour.
      Mr Thomas, je vous cite : "Vraiment étonnante cette 3 ème monté de magma, qui monte en puissance de manière relativement rapide, toujours via la même cheminée"
      Ne peut-on pas imaginer une chambre superficielle qui alimente le cône qui se dépressurise au cours de sa vidange, l'effusion s'arrête, puis reprend après une alimentation plus profonde par une autres chambre ?
      Amitiés à tous.

      Supprimer
    8. bonsoir
      @Chloé et Matthieu
      les webcams:
      http://fournaise.ipgp.fr/cameras/CameraBert/cameraBert.jpg
      http://fournaise.ipgp.fr/cameras/CameraBasalte/cameraBasalte.jpg
      http://fournaise.ipgp.fr/cameras/CameraBory/cameraBory.jpg
      http://fournaise.ipgp.fr/cameras/CameraPartage/cameraPartage.jpg

      le sismogramme de piton rival:
      http://www.edusismo.org/ftpsismo/base//DEROULEURS/20151030/RVL.png
      la date de ce dernier lien est à éditer selon la date du jour.

      @Frédox: oui sans doute quelque chose dans ce genre, car visiblement la cheminée ne semble pas s'obturer (un robinet, comme nous avons pu le lire il y a quelques jours).
      C'est plutôt la source qui s’arrête et repart (à mon humble avis de quelqu'un qui n'y connait pas grand chose).

      bonne soirée

      Supprimer
    9. Attention à ne pas confondre intensité de l’éruption et incandescence. Sur l’image de la webcam du Piton des basaltes, l’incandescence était hier extrêmement importante mais surtout car il y avait une grosse nappe de brouillard et un panache imposant, ce qui la multiplie.

      Pour ce qui est de l’alimentation magmatique, il faut clarifier les choses : un cône = un conduit. Si l’activité a repris dans le même cône, c’est bien que le conduit s’est réactivé. Si un autre conduit avait dû se mettre en place, du fait que le premier soit déjà trop refroidit par exemple, il y aurait eu une nouvelle fissure.

      Concernant le réservoir, je me permets de donner mon avis. On entre là dans le monde des hypothèses mais je ne pense pas que ce soit à un nouveau réservoir qui fasse éruption, mais plutôt la source qui s’arrête puis repart, en lien direct avec la réalimentation magmatique. En fait, pour moi, la réalimentation, c’est la clé !

      Ludovic LEDUC

      Supprimer
  5. Bonjour,

    Voici un petit résumé de mes observations sur site hier. La similarité avec l’activité de la seconde phase est assez frappante.

    Le cône : les versants ouest et sud se sont nettement affaissés, probablement à la suite des effondrements post seconde phase. Dans l’après-midi, le cône devait atteindre 30 mètres à ces endroits, contre 35-40 mètres à l’est. Cette dissymétrie n’était plus frappante à la tombée de la nuit, preuve d’une activité explosive intense. Le cône est des plus imposants avec une base qui doit avoisiner 150 mètres de diamètre, pour 40 mètres de hauteur environ…un sacré volume ! Ses versants sont très abrupts sous les rebords du cratère, ce qui lui confère un faciès Château-Fort (pour ceux qui connaissent).

    Activité explosive : comme lors de la seconde phase, le régime gaz/magma a changé par rapport à la fin de la première phase, avec un retour de l’annular flow qui contraste très nettement avec les slugs très rapprochés du 17 octobre. C’est donc de nouveau une phase de fontaines de lave avec une explosivité très intense. Les fontaines dépassent les 50 mètres au-dessus du cône (si on estime la hauteur du cône à 35 mètres) et les lapilli / réticulites produits retombent fréquemment sur le Rivals (quand même !).

    Activité effusive : la coulée émerge directement du cône, plein sud, à une trentaine de mètres de l’ancien tunnel (plutôt sud-ouest) et donc au même endroit que pour la seconde phase. Une connexion sous le cône est probablement à établir. Elle s’est mise en place au lever du jour. La coulée, très fluide, file droit sur le cratère Cassien (vers le sud-sud-ouest) mais est déviée par la coulée de la seconde phase. Ainsi, de la même manière que cette dernière, elle amorce un quart de de tour pour s’orienter vers l’est et la longe (avec une direction parallèle au rempart de l’Enclos donc). S’il fallait une preuve, le rempart n’a pu brûler car la coulée de la seconde phase n’est ni plus ni moins qu’un obstacle. L’incendie repartira si le front de coulée actuel dépasse l’ancien front. Toutefois, le débit semble moins important que la semaine dernière. De plus, une seconde coulée a bien fait son apparition vers l’est, vers 19h00, heure locale.

    Voilà,
    Bonne journée à tous,
    Ludovic LEDUC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ludovic, et très bonne journée à toi aussi :-)

      Supprimer
  6. Fin de la troisième phase à l'instant !

    RépondreSupprimer
  7. bonsoir

    vraiment très surprenant ces arrêts brutaux: c'est du on/off...
    ça monte en puissance progressivement, puis d'un coup, le stop !!

    Il ne reste plus qu'a attendre la 4ème phase... et surtout un rapport de opvf concernant la sismicité profonde et les déformations en surface.

    Bonne soirée à tous.

    RépondreSupprimer
  8. Bon... Ben je suis juste arrivé pour constater la fin de l'eruption a 16h30 :S Le sismo fournit dans les liens ci-dessus (merci !) est vraiment tres tres plat, contrairement aux interphases precedents ou ils restait un bruit constant... Serait-ce la fin de cette eruption pour de bon ?!?

    RépondreSupprimer