6 février 2015

Un point d'actualité: Popocatepetl, Colima, Soputan, Barren Island

Popocatepetl, Mexique, 5465m

L'activité du volcan le plus actif du Mexique connait une légère hausse depuis quelques jours. Les volcanologues du CENAPRED relèvent en effet un nombre toujours plus croissant d'explosions depuis fin janvier. Cette hausse s'accompagne d'une hausse de la sismicité.

Hausse de l'activité vue à travers le nombre d'explosions. Image: CENAPRED
Si l'on regarde l'activité qu'à connu ce volcan ces dernières années on peut supposer que cette hausse peut avoir au moins deux origines:

- depuis la précédente phase de hausse de ce type (modérée donc) un dôme s'est édifié au fond du cratère et, depuis fin janvier, la surpression qui s'est accumulée à cause de ce "bouchon" se libère. Dans ce cas, comme dans la majorité des cas, cette phase s'atténuera avec l'élimination progressive de cette surpression. Cette hypothèse pourrait être dite "superficielle" puisque toute l'action se déroule finalement tout en haut de la cheminée.

- une réalimentation en magma, plus riche en gaz, qui provoquerait de fait une augmentation de l'activité éruptive, le gaz ayant la nécessité d'être évacué. Cette hypothèse pourrait être dite "profonde" puisque la source se situerais alors plutôt du coté de la chambre magmatique.

Panache de cendres sur le volcan Popocatepetl, 05 février 2015
Un petit panache de cendres produit par une des explosion, hier. Image: CENAPRED.

Quelle que soit l'origine de cette phase, le niveau d'alerte est pour le moment maintenu en alerte jaune-2.


Sources: CENAPRED; twitter

Colima, Mexique, 3860m

Côté Pacifique du Mexique l'autre volcan le plus actif du pays montre lui-aussi depuis 2 jours une tendance à la hausse de son activité éruptive. Elle se manifeste, là-encore, par une augmentation du nombre d'explosions, mais aussi de leur intensité, que l'on peut aborder par la hauteur des panaches et leur charge en cendres. Les images de la webcam récemment mise en ligne par webcams de Mexico, semblent montrer qu'au moins une coulée reste alimentée, mais plus faiblement qu'en début d'année.




Les deux hypothèses données pour le Popocatepetl pourraient aussi expliquer ce changement d'activité et, de fait, on ne peut pas savoir avec les seules images webcams, si cette phase va durer et s'accentuer (hypothèse profonde) ou s'atténuer (hypothèse superficielle).

Source: Webcam de Mexico

Soputan, Indonésie, 1784 m

L'activité éruptive semble se poursuivre sur ce volcan de Sulawesi, l'un des plus actifs de la péninsule de cette île, avec le Lokon-Empung son voisin septentrional. Les données satellites révèlent la présence de hautes températures, compatibles avec la présence de lave en surface, et montent la présence de gaz bleutés, signe de la richesse en soufre, donc d'origine magmatique.

Une photo postée cette nuit semble confirmer ce que suggèrent les satellites: une coulée de lave a été photographiée le 03 février sur le versant ouest. Elle descend du sommet et s'étire sur une longueur d'environ 500m et est surmontée d'un panache de gaz assez important.


Owly ImageCoulée de lave sur le volcan Soputan, 03 février 2015


Sources: MODIS/NASA; MODVOLC; Newzulu

Barren Island, Inde, 354 m

Le système de détection des signaux thermiques MIROVA a relevé ce matin un signal thermique, faible, sur cette île qui est aussi l'un des deux seuls volcans actifs d'Inde, avec le Narcodum, situé plus au nord. Il pourrait, éventuellement s'agir d'une activité éruptive faible, cette île étant connue pour ses éruptions stromboliennes. MIROVA nous apprend par ailleurs que ce n'est pas le premier signal de ce type cette année, ni le plus fort par ailleurs. L'image prise aujourd'hui par le MODIS semble montrer la présence d'un panache mais je reste toutefois prudent:  il pourrait tout aussi bien s'agir d'un nuage. La définition des images MODIS (au mieux 250 m par pixel) ne permet pas toujours de faire le distingo, mais disons que la présence de ce "nuage" en concordance avec un signal thermique éveil au minimum un soupçon.  Nous verrons si celui-ci est confirmé dans le temps.

Signal thermique sur le volcan Barren Island, 06 février 2015
Signal thermique sur Barren Island. Image: MIROVA

Source: MIROVA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire