20 décembre 2013

Niijima: plus que 50m

Depuis le 13 décembre, date du dernier survol de l'éruption par les gardes-côtes, l'activité effusive a continué d'accroitre la surface de Niijima et l'a étendue vers le nord. Ses côtes se sont donc fortement rapprochées de l'île principale et n'en sont plus qu'à 50 m.



La connexion entre les deux îles est donc toute proche, d'autant que le taux d'effusion ne semble pas avoir particulièrement diminué, et que l'activité strombolienne reste présente au centre de la nouvelle île.

Sur une autre vidéo, qui fait un résumé des différentes phases de l'évolution de Niijima, on peut voire que certaines phases de l'activité strombolienne ont une signature plus phréatomagmatique (voire à 1min  3sec et 1 min14 sec), signe que l'eau de mer parvient encore, parfois, à s'infiltrer dans l'édifice.

Ce qui est interessant dans ce cas de figure, c'est la divergence qu'il y a entre une vision géographique  et une vision géologique de la situation.
An sens géologique , Nishino-Shima est un imposant volcan, largement sous-marin, dont le sommet émerge en deux endroits: l'île de Nishino-Shima et l'île de Niijima.

D'un point de vue géographique, chaque île est une entité distincte qui a son propre point culminant.

Du point de vue volcanologique, le point culminant du volcan Nishino-Shima est le Niijima. Mais d'un point de vue géographique, le Niijima n'est le point culminant que de l'île Niijima. Vous suivez?

Mais une fois que la connexion sera faite Niijima ne sera  plus une île et les deux visions ci-dessus vont aussi pouvoir s'unifier dans une seule et même définition: Niijima ne sera alors plus seulement le point culminant du volcan Nishino-Shima, mais aussi le point culminant de l'île Nishino-Shima.
D'une certaine manière Niijima perdra son identité pour ne plus être qu'une partie de l'île Nishino-Shima....jusqu'à ce que l'érosion marine en décide (éventuellement) autrement et prononce le divorce.

Sources: Gardes-côte japonais;





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire