16 septembre 2013

Le volcan Sinabung, J+1

Il semblait difficile (inconcevable même) de ne pas faire un point ce matin sur la situation au Sinabung après les événements d'hier.
Il s'avère qu'après l'activité explosive qui a entrainé l'évacuation de plusieurs milliers de personnes, l'activité volcanique s'est contenté de se manifester à travers un dégazage assez important. Ce matin, au levé du jour, une faible, et pour le moment unique, émission de cendres est apparue sur la webcam du VSI. Le reste de la journée s'est déroulée sous la seule présence d'un panache de gaz d'ampleur modérée.


Emission de cendres au sommet du volcan Sinabung, 16 septembre 2013
Emission de cendres au sommet du volcan Sinabung, 16 septembre 2013. Image : VSI

Les évacuations ont continué hier et aujourd'hui. Les médias indonésiens donnent maintenant des chiffres proches de 6000 personnes déplacées. L'aide aux réfugiés s'organise, entre distribution de couvertures, de riz, mise en place d'unités médicales ou distribution de masques à poussière. Des problèmes respiratoires, vraisemblablement liés à la présence des cendres, ont été signalés chez les personnes déplacées.
Côté communications, l'entreprise telkomsel a augmenté la puissance électrique de ses groupe électrogène pour parer à d’éventuelles coupures d’électricité et surveille de près son réseau d'antennes pour assurer des liaisons téléphoniques fluides.

Port du masque à poussières contre les cendres du volcan Sinabung, 15 septembre 2013
Les masques à poussières sont recommandés lors d'épisodes de chutes de cendres. Image: liputan 6

En dehors de la zone d'exclusion de 3 km mise en place par les autorités, les activités scolaires se maintiennent normalement pour le moment.
L'activité volcanique est décrite comme plus faible et beaucoup moins gênante aujourd'hui car elle ne libère plus vraiment de cendres. Certains habitants ont même reçu l'autorisation de retourner chez eux.

D'ici, il semble donc que la crise est gérée à fond.


Sources : VSI; Liputan6.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire