1 septembre 2013

En bref: quelques infos volcaniques

L'activité volcanique est calme ou, en tout du moins stable, un peu partout dans le monde: c'est donc l'occasion rêvée de faire un rapide tour de quelques situations.

Autralie
Le journal Herald Sun indique ce matin qu'un fragment de l'immense radeau de ponces (entre 20 000 et 26 000 km² au moment de sa formation) qui avait été produit par l'éruption Tangaroaïenne du Havre Seamont (stratovolcan à caldera, sous-marin, de l'archipel des Kermadec) vient d'arriver près de la ville de Cairns, dans le Queensland (nord-est du l'Australie). Il ne mesure que 500 m² mais apporte avec lui toute la biodiversité de macro et micros organismes qui se sont accrochés aux ponces et ont dérivé avec elles. 


Ponces volcaniques habitées par des organismes
Ponces de l'éruption de Home Reef -2006- habitées. Image: Scott Bryan et al (2012)


Selon les spécialistes ces radeaux de ponces sont un vecteur important de biodiversité pour de nombreuses zones côtières, chaque ponce pouvant apporter jusqu'à 80 espèces différentes. Pour la grande Barrière de Corail Australienne, il s'agirait même du vecteur dominant, plus que la seule sélection naturelle et l'adaptation au milieu.
Des ponces arrivent de manière assez fréquente sur les côtes Australiennes après des éruptions dans les Tonga-Kermadec.

Trajectoire des ponces du volcan Home Reef
Reconstitution de la dispersion de ponces après l'éruption de Home Reef, en 2006. Image: Scott Bryan et al (2012)
Pour vous remettre en mémoire la chronologie de la découverte de ce radeau de ponces, et son implication sur la dispersion des organismes vivants:
blog Eruption le 10 août 2012
blog Eruption le 13 août 2013
blog Eruption le 22 août 2013
blog Eruption le 26 octobre 2012



Dukono, Indonésie

L'activité éruptive reste, semble-t-il, assez importante au Dukono. Sur les images MTSAT-2 le panache de cendres qu'il produit reste bien visible, toujours emporté vers l'ouest. L'image prise ce matin par le MODIS montre la pleine extension du panache, qui ne disparait qu'à proximité des côtes de Sulawesi, à près de 300 km de là. Le VAAC de Tokyo indique qu'il se déplacerait à environ 3000 m d'altitude.

Panache de cendres du volcan Dukono, 01 septembre 2013
L'activité du Dukono vue par MTSAT2 ce matin. Image Université de Tokyo

Panache de cendres du volcan Dukono, 01 septembre 2013
L'extension du panache, bien visible ce matin. Image : NASA/MODIS

Popocatepetl, Mexique

L'activité s'est un peu apaisée depuis mon précédent post à son sujet. L'édifice est toujours le siège d'un abondant dégazage et de l'incandescence est toujours visible la nuit au sommet. Quelques émissions de cendres se produisent encore parfois.

Activité du volcan Popocatepetl, 31 août 2013
Petite émission de cendres hier, vue depuis Tlamacas. Image : CENAPRED

Momotombo, Nicaragua

Une crise sismique a débuté le 29 août sous le volcan Momotombo, joli stratocône qui borde la rive nord-ouest du lac Managua (Nicaragua). La plupart des secousses se localisent plus précisément sous le versant sud-est de ce volcan, à des profondeurs qui s'étalent entre 4 et 6 km de profondeur.

Localisation des seismes du volcan Momotombo; 01 septembre 2013

Le jour même où la crise à commencé le SINAPRED (Sistema Nacional de Prevention, Mitigacion y Atencion de Desastres), organisme en charge de la surveillances des risques naturels au Nicaragua, a émis un bulletin indiquant qu'une vigilance particulière allait être mise en place. L'INETER, en particulier, a entamé une surveillance accrue de l'activité volcanique mais pour le moment aucun rapport particulier n'a été émis.

La dernière éruption de ce volcan date de 1905 et a laissé une belle coulée sur le versant nord-est.

Image Google Earth du volcan Momotombo
Le volcan Momotombo et la coulée de 1905 (à gauche). Image : Google Earth


Sources:
Radeau de ponces: Herald Sun; blog Eruption (Erik Klemetti)

Dukono: VAAC de Darwin; Université de Tokyo; NASA/MODIS

Popocatepetl;  CENAPRED

Momotombo : SINAPRED; INETER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire