24 novembre 2013

Le volcan Sinabung en alerte maximale

L'activité sur le volcan ne diminue pas, bien au contraire: après une série d'explosions qui ont animé le volcan depuis hier soir le VSI a décidé aujourd’hui d'élever le niveau d'alerte volcanique à son maximum (4) dit "Awas". La situation est donc devenue particulièrement sérieuse.

Depuis hier soir au moins 8 explosions on été recensées et ont provoqué dans plusieurs villes et villages alentours des chutes de cendres et de lappilis de 0.5 à 1cm de large. Dans la ville de Medan, pourtant située à plus de 50 km au nord-est de l'édifice, les chutes de cendres ont été abondantes en première partie de nuit, gênant conducteurs de moto et automobilistes (visibilité réduite à 20m).

Chutes de cendres du volcan Sinabung à Medan, 23-24 novembre 2013
Chutes de cendres à Medan hier soir. Image: Harian Analysa

Le niveau d'alerte maximal prévoit un élargissement de la distance d'"interdiction de présence": elle passe de 3 à 5 km ce qui va impliquer le déplacement d'au moins 15000 personnes d'après Sutopo Purwo Nugroho, responsable des Relations Publiques.

La carte de risques du volcan Sinabung
La carte de risques du Sinabung. La ligne pointillée est la limite de 5 km. Image : VSI

Le VAAC de Darwin, après une explosion ce matin à 01h30 TU, a décidé de son côté d'élever le niveau d'alerte aviation à son maximum (rouge), les cendres se déplaçant à une altitude estimée à 7000 m environ.

Le panache de ce matin vu depuis le village de Beganding (sud-est). Image: Yolanda Sitepu (@sitepu_yolenda)
Si la situation évolue, je mettrais ce post à jour bien évidemment.


MàJ 11h15

Une nouvelle image du panache qui s'est élevé ce matin à 07h27 (heure locale). Le journal Jarkarta lobe précise qu'avec la mise en alerte "Awas" et la mise en place d'un rayon d'interdiction de présence de 5 km, ce sont 19 villages qui sont en cours d'évacuation. Quatre autres, pourtant situés en dehors de cette zone, sont aussi concernés, peut-être en raison de leur position dans une zone où la probabilité d'être impactés par une activité paroxysmale serait plus forte, soit en raison de potentiels lahars écoulements pyroclastiques, même à plus de 5 km. Ceci est généralement le cas à proximité des ravines, qui canalisent les écoulements et leur permettent d'atteindre de plus grandes distances.

Le VSI a d'ailleurs tenu à préciser à la presse que la saison des pluie débute en Indonésie et que le risque de lahars est accrus
Le panache de cendres de ce matin, vu du village de Tiga Sernagkai (sud-est du volcan). Image : Dedi Sahutra/EPA Photo

MàJ 15h50

On m'informe via twitter que de nouvelles images, prises aujourd'hui, ont été fournies à la presse par l'agence Getty. En voici une courte sélection.

L'activité vue en fin de journée. Notez que l'incandescence est nettement visible à la base du panache. Image: Ulet Ifansasti/Getty
Un habitant du village de Sikanalu (20 km à l'est du volcan) montre les lappilis tombés en cours de journée. Image: Ulet Ifansasti/Getty


Les évacuations sont en cours dans les villages situés à 5 km ou moins du volcan. Image: Ulet Ifansasti/Getty

Les chutes de gros lipillis, ou de petites bombes, ont semble-t-il fait des dégâts. Image: Ulet Ifansasti/Getty


Vous l'aurez compris en voyant ces images: la décision de monter l'alerte à son maximum n'a pas été prise sans raison. La situation sur place est vraiment préoccupante et les jours qui viennent seront, malheureusement, éprouvants pour toutes les personnes évacuées.

MàJ 18:00

Le Jakarta Post indique que les abondantes émissions de cendres que produit le volcan depuis hier soir ont perturbé le trafic aérien à Medan. Deux compagnies aériennes (AirAsia et Susi Air) ont stoppé leurs opérations, car les avions étaient recouverts de cendres. Les autres compagnies ont décidé de maintenir les vols.


Sources : VSI; VAAC de Darwin; Ceritamedan.com; Tempo.co; Harian Analysa; Jakarta Globe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire