3 octobre 2013

Que devient le Pacaya?

Les dernières infos sur le blog remontent à, mmmmm; oulà! 14 septembre! Il était temps de faire un point.
Depuis ces presque trois dernières semaines, le volcan n'a pas vraiment montré de signes de fatigue. L'INSIVUMEH, tous les jours, a continué d'indiquer la présence de projections stromboliennes, mais le dernier rapport des volcanologues guatémaltèques précise que, depuis le Cerro Chino, en face du versant nord-ouest, au moins trois "spots" d'incandescence, avec projections de fragments de lave, sont visibles dans le cratère sommital du Mac Kenney. Les explosions s'enchaînent à une fréquence assez rapide d'environ 1 toutes les 3 minutes et les projections peuvent s'élever jusqu'à une centaine de mètres de hauteur.
Par ailleurs les relevés sismiques systématiques ont permis de constater que le trémor connait une hausse constante depuis le mois d'août, et est considéré comme fort.

Evolution du trémor en 2013, tiré du bulletin de l'INSIVUMEH. Image : INSIVUMEH

Mais il est toujours frustrant de parler de quelque chose sans avoir au moins quelques images qui peuvent aider à se représenter de manière suffisamment précise ce qui est rédigé. Quid par exemple de l'évolution du cône dont il est fait mention dans les rapports? Grand, pas grand? visible ou non? quelle forme a-t-il? Croissance rapide ou pas? etc. Heureusement, les réseaux de partage d'image permettent de trouver quelques illustrations qui, datant de moment différents, donnent une idée un peux plus dynamique de qu'il se passe. Ainsi pour le "petit" cône qui est en train de se construire, voici un couple d'images qui montre qu'il a bien grandi en quelques 3 semaines seulement.

Le sommet du Mac Kenney photographié le 23 août 2013 par "Corrado". Image : Corrado

Le même Mac Kenney figé par le capteur de David Ascoli, le 14 septembre 2013. Image: David Ascoli

Le cône actif est maintenant bien visible dans l'échancrure et est haut de quelques dizaines de mètres et la morphologie du sommet à ainsi quelque peu évolué.

Pour avoir une idée de ce à quoi il faut s'attendre en terme d'activité une fois sur place, je vous propose l'image suivante, prise le 08 septembre 2013.

L'activité strombolienne du Pacaya, le 08 septembre 2013. Image: Oscar Norberto
Pour faire des images qui montrent bien le cône actif, se poster au Cerro Chino semble être la meilleur position. C'est d'ailleurs l'option qu'ont choisi les auteurs des images ci-dessus.

Quand à la suite des événements, sur la base de l'évolution de la sismicité, les volcanologues Guatémaltèques n'excluent pas qu'une nouvelle phase effusive (coulée de lave) puisse se manifester assez rapidement ( le rapport évoque une possible échéance en terme de jours).


Bref, une activité intéressante à observer, bien qu'à priori elle empêche de monter jusqu'à la lèvre du Mac Kenney pour la regarder de près: si vous être dans le pays, ou que vous y partez bientôt, n'hésitez pas à aller y passer un moment (en vous tenant informé de toute évolution de l'activité éruptive bien entendu et en respectant les consignes de sécurité qui pourraient vous être transmises).

C'est en tout cas une situation à suivre, à n'en pas douter.

Sources : INSIVUMEH; FlickR



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire